Radio One Logo
  • Musée de l’esclavage : Ce n’est pas demain la pose de la première pierre

    Musée de l’esclavage

    Musée de l’esclavage : Ce n’est pas demain la pose de la première pierre

    04 janv. 2019 15:30

    188 vues

    A moins d’un mois de la commémoration de l’abolition de l’esclavage à  Maurice, le 1er février prochain, le projet du Musée Intercontinental de l’esclavage peine à sortir de terre.

    Pourtant, le 1er février de l’année dernière, le Premier ministre avait réitéré sa foi dans le projet, précisant que le musée sera construit entre les murs de l’ancien hôpital militaire, à côté de l’Aapravasi Ghaat.

    Mais un an après, on attend toujours de connaître la date de la pose de la première pierre.

    Le ministère  des Arts et de la Culture avait entrepris des études de faisabilité depuis l’année dernière. Un budget avait même été alloué pour cet exercice. Cependant rien de concret jusqu’ici. Le ministère de tutelle n’a fait que rassurer, à maintes reprises, que les choses bougent dans la bonne direction.

    Mais depuis juillet 2018, l’expert de l’Unesco George Abungu, a demandé, avant d’entreprendre quoi que ce soit, un rapport détaillé sur les archives relatives à l’ancien hôpital militaire et a recommandé des fouilles archéologiques sur le site et aux alentours.

    Le ministère a donc demandé un rapport complet sur le site et les alentours dans le plus bref délai. Ce qui n’a pas été possible.

    Il faut rappeler que le projet d’un  musée Intercontinental de l’esclavage a été l’une des nombreuses recommandations de la Commission justice et Vérité, en 2003.

    Elaborant sur l’idée d’un musée de l’esclavage, l’année dernière, le chef du gouvernement devait soutenir ce projet aidera les gens à prendre conscience des valeurs que nous ont léguées nos ancêtres.

     

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2019 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • NORD/SUD

    102.4 FM

  • CENTRE

    100.8 FM

  • EST/OUEST

    101.7 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT