Radio One Logo
  • Subventions à l’écriture : On ne se bouscule pas

    Subventions à l’écriture

    Subventions à l’écriture : On ne se bouscule pas

    23 juil. 2018 14:00

    30 vues

    Le ministre des Arts et de la Culture Pradeep Roopun l’a concédé. Les œuvres littéraires des auteurs contemporains  mauriciens sont en baisse.  A tel point que son ministère doit refuser la dotation budgétaire qui lui est alloué pour la subvention aux auteurs.

    Une situation qui appauvrit le paysage littéraire local,  malgré la mise en  place du President Fund For  Creative Writing. Mais les choses ne sont pas si simples qu’on le pense...

    C’est un fait. Les auteurs mauriciens ne se bousculent pas aux portillons du ministère des Arts et de la Culture,  ou devant le bureau du President Fund For  Creative Writing  pour demander une subvention.

    L’Etat subventionne les nouvelles œuvres de deux  manières soit un grant de Rs 30 000 ou un financement total par le ministère. Bien évidemment, le déboursement se fait sous certaines conditions.

    Le but de cet organisme est d’encourager l’écriture créative à travers des romans, de la poésie, ou encore des petites histoires. Pas de place donc pour les biographies, les recueils historiques ou encore les dissertations, entres autres.

    Des conditions qui ne manquent pas de susciter des interrogations  dans le milieu. Un ouvrage racontant une histoire autour d’une œuvre autobiographique sera-t-il accepté ou non ? Et comment reconnaitre les faits ?

    Toujours est-il que depuis le début de cette année, seule une demi-douzaine d’auteurs a frappé la porte du President Fund For  Creative Writing. 

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Le Wake Up Show

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT