Radio One Logo
  • Services financiers : L’ile Maurice encore une fois cité comme paradis fiscal

    Services financiers

    Services financiers : L’ile Maurice encore une fois cité comme paradis fiscal

    07 nov. 2017 09:30

    109 vues

    Jean-Claude Bastos gère le fonds souverain de l’Angola, pourtant il a été condamné pour divers délits financiers. Un détail qu’il aurait omis d’indiquer aux autorités mauriciennes dans ses demandes de permis d’opération, selon les Paradise Papers. Presque  la moitié du capital de l’Etat d’Angola sont placés dans sept fonds d’investissement à Maurice, créés par Quantum Global, entreprise gérée par Jean-Claude Bastos.   Parmi les 13,5 millions de documents qui constituent les Paradise Papers, près de 7 millions proviennent du cabinet d’avocats Appleby, le cabinet s’est implanté dans pas moins de 10 pays  opérant des mécanismes Offshore, dont Maurice. Jean-Claude Bastos et son groupe Quantum Global travaillent en étroite collaboration avec les cabinets d’Appleby à l’île Maurice. La Financial Services Commission se penche déjà sur le dossier, a indiqué le ministre des Services financiers, Sudhir Seesungkur, sur Radio One, hier. Le ministre prenant soin de préciser qu’aucun centre financier au monde n’est à l’abri d’opérateurs mal-intentionnés.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT