Radio One Logo
  • Aides à l’emploi : Rs 500 millions décaissées tous les mois pour l’industrie du tourisme

    Aides à l’emploi

    Aides à l’emploi : Rs 500 millions décaissées tous les mois pour l’industrie du tourisme

    28 juil. 2020 08:51

    235 vues

    Le gouvernement avait déjà annoncé que le Work Assistance Scheme et le Self-Employed Asssitance Scheme seraient étendus jusqu’à l’ouverture des frontières.

    Toutefois, avec l’impact financier de la pandémie de la covid-19 et la peur que le virus a engendrée à travers le monde, le tourisme mauricien ne retrouvera pas le sourire de sitôt.

    On devra suivre l’évolution après l’ouverture des frontières, soutient le ministre des Finances.

    D’autant que Rs 500 millions sont déboursées tous les mois pour aider ce secteur.

    « Le Wage assistance scheme et le self employed assistance scheme nous coute environ Rs 500 millions par mois. Il y a d’autres secteurs qui sont toucher par cela donc ils reçoivent l’aide du gouvernement également pour payer les salaires.  Nous verrons si nous allons maintenir cela après l’ouverture car tout dépend de comment nous nous y prendrons de l’activité du secteur touristique. Nous aidons aussi les restaurateurs où les activités sont inférieures à 50 % car ils sont très dépendants du secteur touristique. » avance Renganaden Padayachy.

    Renganaden Padayachy affirme également que le pays n’est pas à court de devises étrangères et prévient les banques qui créent de telles ruptures.

    Le pays n’est pas à court de devises étrangères. Le ministre des Finances prévient les banques qui créent de telles ruptures.

    Plusieurs personnes dans le monde des affaires et compagnies importatrices nous avaient signalé un manque de devises étrangères sur le marché.

    Ce qui n’est pas vrai, affirme le ministre des Finances Renganaden Padayachy. Il demande aux commerçants qui rencontrent ce problème de se manifester auprès de la Banque centrale.

    Il faut savoir que créer une fausse rupture de devises peut causer une dépréciation de la roupie.

    « J’ai entendu parler de ce problème et j’ai fait des demandes à la banque et jusqu’à présent, la réponse est qu’il n’y a pas de problème de devise. La banque centrale met à disposition plusieurs de milliards de roupies. J’aimerais savoir qui sont les commerçants qui ont des problèmes à acheter les devises pour que nous puissions faire une requête auprès de la Banque de Maurice pour enquêter et pour savoir quelle banque refuse des devises. Nous ne voulons pas que certaines banques jouent avec cela. » avance Renganaden Padayachy.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT