Radio One Logo
  • Crise dans le tourisme : Les écoles hôtelières se réinventent

    Crise dans le tourisme

    Crise dans le tourisme : Les écoles hôtelières se réinventent

    03 juil. 2020 14:24

    659 vues

    Le secteur de l’hôtellerie est l’un des secteurs les plus affectés par la Covid-19, surtout avec la fermeture des frontières. Ce qui pousse les écoles hôtelières à se poser les bonnes questions quant à leur programme de formation.

    Si certaines ne sont pas affectés directement par la crise, d’autres doivent se réinventer et trouver des alternatives afin d’amener leurs étudiants à envisager l’avenir avec plus de sérénité.

    Pour l’instant, il faut oublier les stages dans les hôtels, se désole Fabien, étudiant en première année de NC3 Food Production, à l’école hôtelière Sir Gaëtan Duval. Ce qui diminue ses chances pour trouver du travail une fois son certificat en poche. 

    « Les professeurs nous ont fait un briefing par rapport aux examens et nos stages à l’hôtel. Donc nous n’aurons plus de stage à l’hôtel et ils ont dû repousser les examens à cause de la Covid-19. Nous allons devoir nous débrouiller seuls pour trouver du travail. »

    L’Institut Escoffier maintient quant à lui une certaine stabilité au niveau de la structure de ses cours, explique son managing director, Jerôme Fabre.

    « Pour nous, le fait qu’il n’y a pas de vol et que les hôtels ne soient pas pleinement opérationnels, ce n’est pas dramatique car la pratique se fait dans notre établissement, donc l’étudiant n’est pas perdant. »

    S’adapter et se réinventer, tel est la devise de Vatel en cette période difficile. Renaud Azema, fondateur et CEO de Vatel Maurice.   

    « Nous avons identifié d’autres partenaires, qui n’étaient pas les partenaires privilégiés de Vatel dans la période qui a précédé la Covid-19. Nous avons quand même réussi grâce à notre relation avec nos partenaires à en trouver de nouveaux pour que nos étudiants ne soient pas pénalisés. »

    Les hôtels dépendent grandement de la réouverture de l’aéroport et des frontières pour reprendre leurs opérations. Mais il est difficile de prédire quand les touristes recommenceront à voyager. En tout cas, les établissements hôteliers ne s’attendent pas à retrouver leur taux d’occupation d’avant Covid-19 avant 12 à 18 mois pour les plus optimistes. 

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT