Radio One Logo
  • Universités gratuites : L’UoM aura besoin de subsides annuels de quelque Rs 175 m

    Universités gratuites

    Universités gratuites : L’UoM aura besoin de subsides annuels de quelque Rs 175 m

    03 janv. 2019 09:30

    997 vues

    Pravind Jugnauth a été généreux envers les jeunes en ce début année avec le projet de rendre complètement gratuites les universités publiques. Le Premier ministre l’a annoncé, mardi 1er janvier, lors de son traditionnel discours du nouvel an. Mais cette gratuité qui entrera en vigueur dès la prochaine rentrée entraînera pour l’université de Maurice des injections financières venant des pouvoirs publics. Alors que les cours sont actuellement gratuits à l’université de Maurice, les étudiants doivent tout de même régler les frais administratifs.

     Frais pour la bibliothèque ou pour l’utilisation des laboratoires de même que les cotisations à l’union des étudiants, un étudiant à plein temps à l’université de Maurice débourse, en moyenne, Rs 25,000 par année, et ce durant trois ans.

    En revanche, les frais des programmes de formation dans les neuf autres institutions publiques peuvent coûter jusqu’à Rs 140,000 pour un Bachelor’s Degree. C’est le cas, notamment, à l’Université de Technologie de Maurice, à l’Université des Mascareignes, au Mauritius Institute of Education, au Mahatma Gandhi Institute, au Rabindranath Tagore Institute, Open University, au MITD, au Mauritius Institute of Health et au Fashion and Design Institute. Ces établissements comptent actuellement une population estudiantine de 48,000 et chaque année, environ 14,000 nouveaux étudiants s’enregistrent pour plus d’un millier de programmes de formation disponibles, selon le dernier rapport de la Tertiary Education Commission, rendu public en octobre dernier. Les institutions privées comptent un peu plus de 21,000 étudiants. L’université de Maurice se taille, bien évidemment, la part du lion, avec 7,000 étudiants enregistrés actuellement.

    Avec l’annonce du Premier ministre de rendre gratuite l’éducation tertiaire dans les institutions publiques, l’université de Maurice aura un manque à gagner annuel de quelque Rs 175 millions qu’il reviendra au ministère de l’Education de combler.

     

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2019 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • NORD/SUD

    102.4 FM

  • CENTRE

    100.8 FM

  • EST/OUEST

    101.7 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT