Radio One Logo
  • Les activistes écologistes s’arrêtent sur les lacunes en matière de mesures gouvernementales

    Environnement

    Les activistes écologistes s’arrêtent sur les lacunes en matière de mesures gouvernementales

    30 janv. 2020 18:30

    61 vues

    Mise en place d’un National Youth Environmental Council, promotion de l’utilisation d’énergies renouvelables, restrictions sur le plastique à usage unique, les mesures en matière d’environnement sont nombreuses dans le discours-programme présenté par le Président de la République vendredi dernier.

    Le gouvernement s’adresse directement à la jeunesse mauricienne dans son chapitre dédié à l’environnement dans le discours-programme, présenté vendredi 24 janvier dernier.

    Pour Fridays for Future Mauritius, la proposition d’un National Youth Environmental Council est bien accueillie à condition que la voix des jeunes soit effectivement entendue, affirme Kayla Kaupaymuthoo.

    « Je pense que la National Youth Environmental Council est un très bon pas en avant mais la question est, est-ce que nous allons vraiment être écoutés ? »

    Fridays for Future note toutefois que quelques mesures manquent à l’appel.

    « J’ai remarqué qu’il y a des points majeurs qui ont été oubliés. L’éducation est primordiale, sensibiliser les gens pour qu’ils aient un meilleur comportement envers l’environnement. »

    Du côté de Aret Kokin Nu Laplaz, Carina Gounden regrette que les mesures annoncées aient un air de déjà-vu.

    « Ce ne sont pas de nouvelles mesures, on les annonce de discours en discours. À chaque fois ils se fixent des buts mais malheureusement cela ne change pas. Nous avons compris l’importance d’impliquer les jeunes mais il ne faudrait pas non plus aller dans une instrumentalisation de la jeunesse. »

    Ainsi, si certaines mesures sont accueillies favorablement, les avis restent mitigés pour les activistes écologistes.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT