Radio One Logo
  • Projet pour remplacer les filaos qui sont sur les plages par des plantes endémiques

    Environnement

    Projet pour remplacer les filaos qui sont sur les plages par des plantes endémiques

    05 juil. 2020 14:00

    208 vues

    Remplacer les filaos qui sont sur les plages par des plantes endémiques. Le ministre du Transport et du métro Alan Ganoo l’a annoncé vendredi à Flic en Flac. Un projet du ministère de l’environnement pour venir à bout du problème d’érosion des plages autour de l’ile.

    Enlever les filaos c’est aussi redessiner en partie le paysage côtier du pays.

    Plusieurs dizaines de filaos seront effectivement enlevés sur les plages surtout ceux qui sont susceptibles de tomber confirme Vassen Kauppaymuthoo, océanographe et ingénieur en environnement.

    « Face au problème d’érosion côtière, le ministère de l’environnement, est en train de faire des travaux par rapport aux arbres qui sont vont bientôt tomber sur diverses plages de Maurice. Le ministère enlèvera des filaos qui sont en train de tomber à Flic en Flac sur une distance de 200 m de long et environ 30 m de large pour effectuer par la suite la plantation de plantes endémiques. »

    Des Filaos qui au départ ont été plantés pour protéger les zones côtières du vent et de l’érosion explique-t-il.

    « En 1970 -1975, les plages de Maurice commençaient à être victime d’érosion et le ministère de l’époque avait planté des filaos pour protéger les zones côtières. Certains scientifiques pensent que le vent fait bouger les racines des filaos qui déstabilisent les dunes de sable et cela peut augmenter le problème d’érosion. »

    Vassen Kauppaymuthoo souligne néanmoins que les autorités doivent aussi prendre en considération l’aspect récréatif des plages.

    « La population Mauricienne doit aussi avoir des endroits à l’ombre pour qu’ils puissent se relaxer en famille. Je pense que le ministère devra aussi prendre en considération le volet social de cette problématique. »  

    L’ingénieur en environnement souligne également que les plages ne doivent pas perdre leur cachet pour faire rêver les touristes.

     

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT