Radio One Logo
  • Brutalité policière alléguée : un habitant de Vallée-Pitot porte plainte devant l’Independent Police Complaints Commission

    Faits Divers

    Brutalité policière alléguée : un habitant de Vallée-Pitot porte plainte devant l’Independent Police Complaints Commission

    03 sept. 2020 11:54

    460 vues

    Tabassé parce qu’il a osé dire à un policier qu’il n’était pas d’accord avec une contravention pour stationnement interdit. Veenay Reetun a porté plainte devant l’Independent Police Complaints Commission hier.

    Samedi, il se trouvait au Champ-de-Mars quand un policier lui a donné une contravention. Estimant que c’était une erreur, il a fait comprendre au policier qu’il n’était pas d’accord avec sa décision. Il accuse le policier de l’avoir alors giflé. Ensuite, c’est dans le petit bureau de la police au Champ-de-Mars qu’il aurait été tabassé par plusieurs policiers.

    « Un policier m’a approché pour me dire de bouger ma motocyclette alors qu’il y avait d’autres motocyclettes garées à côté. Il m’a ensuite dit que j’allais avoir une contravention, je lui ai demandé pourquoi et je lui dis comment est-ce qu’il peut me donner une contravention alors qu’il ne portait même pas son képi. Dès que je lui ai dit ça, il m’a giflé et des officiers de la SSU et de la CID m’ont attrapé et ont commencé à me tabasser. Ils m’ont emmené à la station de police et ils m’ont tous agressé. J’ai demandé pourquoi est-ce qu’ils me tabassaient, ils m’ont répondu que si je continuais à parler, ils n’arrêteraient pas. Je suis donc resté silencieux car j’ai eu peur, je les ai suppliés de me laisser partir et un des policiers m’a menacé qu’il me cherchera pour me tabasser si jamais je porte plainte contre eux. » témoigne Veenay Reetun.

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Trace Urban Hits

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT