Radio One Logo
  • ADSU : Des accusés sous haute surveillance

    ADSU

    ADSU : Des accusés sous haute surveillance

    29 août 2018 08:00

    545 vues

    Une situation, qui gêne les policiers affectés à leur surveillance 24/7, mais qui est essentielle à leur sécurité. La procédure normale voudrait qu’ils soient tous envoyés en détention dans une prison au bout de 21 jours.

    Il s’agit de suspects, dont la sécurité est une priorité absolue, selon une source aux casernes centrales.

    Certains y sont détenus depuis plus d’un an et demi. Une demande spéciale en ce sens avait d’ailleurs été formulée à la cour de district où une charge provisoire de trafic de drogue a été logée contre eux.

    Il s’agit, notamment, de Navin Kistnah, Kamlesh Radha et le constable Moonsamy Bassana-Reddi. Il nous revient qu’il s’agit d’un accord entre les enquêteurs et les représentants légaux de ces suspects.

    Selon nos sources, la sécurité en prison est un problème. Certains en voudraient à ces suspects, surtout que plusieurs personnes ont été citées par eux.

    Pour le moment, ce sont des membres de la SSU qui sont responsables de leur sécurité. Aucun membre de l’Adsu n’a accès aux détenus, selon nos informations.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT