Radio One Logo
  • Incendie de Shoprite : Le DPP peut demander une enquête

    Incendie de Shoprite

    Incendie de Shoprite : Le DPP peut demander une enquête

    15 nov. 2017 11:00

    381 vues

    Alors que l’incendie à l’entrepôt de Shoprite, au Trianon Shopping Mall, a été circonscrit hier par les soldats du feu, une ‘Fire Inquiry’ n’est pas à écarter. Il s’agit d’une procédure légale qui peut être instituée par le Directeur des poursuites publiques (DPP).

    Une procédure rare mais qui a toute son utilité. Ce sera alors à un magistrat de conduire les travaux.

    Une loi qui date de 1895 mais qui a toujours son utilité. La ‘Fire Inquiry Act’ a été utilisé dans certains gros incendies et les directeurs des poursuites publiques y ont eu recours pour établir les circonstances d’un incendie. Incendie criminel ou accidentel, il s’agit de situer les responsabilités.

    En 1978 par exemple, une ‘Fire Inquiry’ présidée par l’ancien magistrat Sadik Namdarkhan, avait été instituée pour identifier les causes de l’incendie qui avait ravagé les locaux du groupe de presse Le Mauricien.

    Au début des années 90,  la même procédure avait été utilisée lors d’un grave incendie qui avait éclaté dans un bâtiment commercial à Flacq. Du gaz et certains produits chimiques hautement inflammables en étaient la cause.

    En 2004, une explosion provoque la mort d’un couple au Grand-Bay Store. C’est le magistrat Azam Neerooa qui avait présidé l’enquête.

    L’une des dernières procédures du même genre était en 2011 sur l’incendie chez l’homme politique Harish Boodhoo, à Belle-Terre, par le magistrat Kevin Moorghen.

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Génération 80

© 2016 - 2017 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT