Radio One Logo
  • Meurtre de la petite Neyhra : « Elle était battue, une enfant martyre », déplore sa famille paternelle, preuves à l’appui

    Faits Divers

    Meurtre de la petite Neyhra : « Elle était battue, une enfant martyre », déplore sa famille paternelle, preuves à l’appui

    31 mars 2020 17:00

    15828 vues

    Le corps sans vie de la petite Neyhra Jeewooth, 10 ans, a été retrouvée, hier, dans un champ de tomates à Mare-du-Puit. Sa propre mère et le conjoint de celle-ci sont passés aux aveux.

    Le père de la petite, lui, est en prison, pour une affaire de trafic illicite. Pourtant sa famille n’a eu de cesse d’alerter les autorités du calvaire que subissait la fillette aux mains de sa mère et du compagnon de cette dernière. Avant que la vie ne lui soit ôtée, ce week-end, à leur domicile à Quatre Cocos.

    Révolté, le grand-père paternel de la petite victime, Mohamad Ali Hossenbaccus, explique que sa famille et lui ont tout tenté, auprès des autorités, pour obtenir la garde de la petite. En vain et ce, malgré les preuves dont ils disposaient des violences qu’elle subissait.

    « Mo garson ti done moi lototrisation get so tifi mais so mama in lager pou gagne zenfan la akoz kas pension. Tifi la ine déjà dir ki li prefer al dan 1 centre ki res ar mama la sitan line gagne bater. Nou ine fer tou ceki kpav pou gagne la garde sa tifi la mai get zordi ki finn ariver. Li bien tris » explique le grand-père de la filette.

    Notons que plusieurs plaintes avaient déjà été enregistrées à la Child Development Unit concernant le cas de cette enfant. L'administration de l'école primaire de Quatre-Cocos avait même convoqué la famille paternelle afin qu'ils viennent la récupérer. L’établissement scolaire avait également contacté les autorités pour les alerter sur les allégations de brutalités émises par l'enfant elle-même à l'école, à l’encontre de sa mère.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT