Radio One Logo
  • Thailande : Un Mauricien risque la prison pour diffamation

    Thailande

    Thailande : Un Mauricien risque la prison pour diffamation

    06 août 2018 14:00

    215 vues

    Sur sa page facebook, en juillet dernier, Richard Munisamy, 50 ans, a accusé le centre en question de se livrer à un trafic humain et à la pornographie.

    Mais selon ses dires,  les autorités ont déjà pris défendu pour les responsables du centre.

    En Thailande, la loi sur la diffamation suppose qu’une personne est coupable sur la base d’une simple plainte et qu’elle doit prouver au-delà de tout doute raisonnable, que ce qu’elle avance est vrai. 

    Richard Munisamy s’est rendu dans ce centre de yoga en Thaïlande pour des soins.  Mais il a découvert que ce centre opérait un trafic humain. Il en a fait part à l’ambassade de la Grande-Bretagne en Thaïlande ainsi qu’aux autorités thailandaises. 

     Il a aussi parlé de sa découverte sur sa page Facebook. C’est à ce moment que ses malheurs ont commencé.  Les responsables du centre l’ont accusé de porter atteinte à leur réputation.

    Le Mauricien est actuellement dans un centre hospitalier avant d’être interrogé par la police. Son avocat lui aurait suggéré de se rendre à la police et qu’il pourrait obtenir la liberté conditionnelle avant son procès.

    Il espère pouvoir démontrer que la loi pénale sur la diffamation est incompatible avec la constitution thaïlandaise de 2017.

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Enquêtes en Direct

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT