Radio One Logo
  • Sentence : Un mois pour une vie, l’opinion publique s’indigne

    Sentence

    Sentence : Un mois pour une vie, l’opinion publique s’indigne

    19 juil. 2018 17:00

    790 vues

    Une affaire qui remonte au 10 mai 2012 à Nouvelle-France. Dheeraj Takooree percute le cycliste Jérôme Tennant  de plein fouet. Celui ci meurt sur le coup. Deux autres cyclistes, David Bathfield, ancien international de foot et Philippe Colin, champion national cycliste, sont blessés dans la foulée.

    La cour intermédiaire avait-elle le choix? Les internautes restent perplexes.

    Ce qui intrigue les internautes et l'opinion publique en générale c'est cette sentence d'un mois alors qu'il y a eu mort d'homme dans un accident de la route et que Dheeraj Takooree avait 78 milligrammes d'alcool par litre d’air expiré alors que la limite prescrite est de 23.

    Trois fois la limite autorisée et un mois de prison. Si l'opinion publique est sévère, la loi et la jurisprudence restreignent l'action du magistrat. Il faut considérer beaucoup d'éléments avant de passer une sentence.

    Des circonstances aggravantes et atténuantes.  C'était le premier délit du genre de Dheeraj Takooree et selon la jurisprudence, il s'agit souvent d'une amende même si la loi permet une sentence d'emprisonnement.

    Selon les légistes, le législateur et le judiciaire ont chacun leur rôle. L'absence de sentencing guideline officielle et un manquement dans la loi et pas que dans les délits comme celui-ci.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT