Radio One Logo
  • La Réunion : Les premiers échantillons de blocs rocheux de Maurice passent le test de la qualité

    La Réunion

    La Réunion : Les premiers échantillons de blocs rocheux de Maurice passent le test de la qualité

    17 sept. 2019 15:30

    2612 vues

    L’exportation de blocs rocheux de Maurice, pour le chantier de la Nouvelle Route du Littoral, à La Réunion, a débuté ce mois-ci. Toutefois, des média de l’île sœur ont rapporté que  les autorités réunionnaises n’auraient pas donné leur feu vert à cette transaction.  Ces articles de presse précisent que cette opération est soutenue par les autorités mauriciennes, plus précisément le ministère de l’Agro-industrie.

    C’est en 2012 qu’a débuté la construction de la Nouvelle Route du Littoral – NRL. 5 400 mètres de route au-dessus de l’océan, des piles en béton armé de la hauteur d’un immeuble de 10 à 15 étages, 19 millions de tonnes de roches pour tout le chantier. Déjà plus de 2 milliards d’euros au compteur.

    Nous avons vainement sollicité le ministre de l’Agro-industrie, Mahen Seeruttun pour une réaction suivant cette polémique.

    Certains avancent que des opérateurs mauriciens s’étaient positionnés depuis le début. Mais c’est surtout après la mésaventure malgache que l’option mauricienne a été sérieusement considérée.

    Roches de mauvaise qualité, risque d'importation d'espèces nuisibles pour la faune et la flore ou encore extraction dans des conditions environnementales déplorables. Autant de points qui ont joué contre les Malgaches.

    Et comme le malheur des uns fait le bonheur des autres, Maurice est entré en scène. Une participation d’ordre privé.  

    Les premiers échantillons de roches mauriciennes répondent parfaitement aux critères des constructeurs.  

    Ces transactions, toujours selon ces articles de presse, sont soutenues par le ministère de l’Agriculture mauricien. Par contre, les autorités réunionnaises n’auraient jamais donné leur aval. Le journal en ligne réunionnais Imazpress soulève d’autres questions autour de cette transaction, dans son édition du 13 septembre.

    Le pillage de ressources dédié à la NRL avait été durement dénoncé par un collectif malgache. Madagascar, l'un des pays les plus pauvres au monde, construisant l'une des routes les plus chères au monde. 

    Ces questions financières, sanitaires, écologiques et éthiques se poseront-elles pour l'importation des pierres mauriciennes, se demande Imazpress.  

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2019 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • NORD/SUD

    102.4 FM

  • CENTRE

    100.8 FM

  • EST/OUEST

    101.7 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT