Radio One Logo
  • Coronavirus : À Singapour, des chiens-robots surveillent la distanciation physique des passants

    Coronavirus

    Coronavirus : À Singapour, des chiens-robots surveillent la distanciation physique des passants

    09 mai 2020 23:00

    30 vues

    Une expérimentation a débuté ce 8 mai dans un parc de Singapour, à l'aide de robots mis au point par l'entreprise Boston Dynamics.

    Alors que plusieurs villes françaises ont fait appel à des drones pour sermonner les passants ne respectant pas le confinement, Singapour va déjà plus loin. Dans le parc Bishan-Ang Mo Kio, les promeneurs peuvent se retrouver face à un être inhabituel: un chien-robot. Ce drone - cette fois au sol - est piloté à distance par les autorités locales, afin de rappeler aux habitants de respecter la distanciation physique, dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. L'annonce se fait par un simple haut-parleur. Comme le rapporte le quotidien local The Straits Times, une expérimentation de deux semaines a débuté ce vendredi 8 mai.

    Au total, les robots sont déployés sur un tronçon de trois kilomètres. Ils sont équipés de caméras chargées de mesurer le nombre de visiteurs du parc. Les équipes de l’Agence gouvernementale de technologie de Singapour travaillent sur de prochaines mises à jour, afin de rendre les chiens-robots capables d’évaluer eux-mêmes le respect de la distance de sécurité.

    Une heure et demie d’autonomie

    Des affiches ont été disposées dans le parc Bishan-Ang Mo Kio, incitant les promeneurs à ne pas déranger la machine dans sa mission. Aucun logiciel de reconnaissance faciale n’est intégré, et aucune donnée personnelle n’est collectée, promettent les autorités singapouriennes.

    Développés depuis plusieurs années par Boston Dynamics, ces robots - baptisés Spot - sont équipés de nombreux capteurs afin d’anticiper tout obstacle et d’éviter les collisions. Ils sont également capables d’évoluer sur de nombreux types de terrains, et disponibles à la location depuis septembre 2019. Aux Etats-Unis, ils ont récemment été testés par la police du Massachusetts pour des missions de déminage.

    A Singapour, les patrouilles des chiens-robots seront limitées dans le temps, du fait d’une autonomie de seulement 90 minutes. Par la suite, l’Agence gouvernementale de technologie de Singapour prévoit de mettre en service une trentaine de robots dans différents parcs, capables de grimper dans les hauteurs pour mieux surveiller les environs.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT