Radio One Logo
  • En France : 675 kg de cocaïne découverts par hasard

    En France

    En France : 675 kg de cocaïne découverts par hasard

    17 mars 2018 20:00

    163 vues

    C’est une saisie record. 675 kg de cocaïne ont été découverts ce vendredi dans un conteneur contenant des amortisseurs, à Herblay. La drogue a été trouvée au moment de décharger les colis. Selon les premiers éléments recueillis ce vendredi soir, le chargement de cocaïne, d’une valeur de plusieurs dizaines de millions d’euros, a été mis en sécurité.

    La conductrice du poids lourd est arrivée ce vendredi matin dans l’enceinte de la société d’Herblay, Kyb, un spécialiste mondial de l’amortisseur situé avenue du Gros-Chêne, à la sortie de la ville vers Eragny. Avant de se ranger au quai de déchargement, elle ouvre le conteneur… et prend sur la tête plusieurs colis qui tombent. Il apparaît vite qu’ils ne sont pas répertoriés et qu’ils ont été rangés clandestinement, en plus du chargement légal, des amortisseurs provenant de l’usine de production du Brésil. Il y a ainsi une dizaine de colis en trop qui contiennent de la poudre.

    Aucune garde à vue en cours

    Il est ainsi aux alentours de midi, lorsque les employés de Kyb donnent l’alerte. Les services de police du Val-d’Oise se sont déployés sur place afin de vérifier le contenu des colis suspects, découvrant rapidement qu’il s’agissait bien de cocaïne, évaluant alors ce chargement de drogue à plusieurs centaines de kilos. Un enquêteur spécialisé estime entre 32 000 et 35 000 € le kilo de cocaïne. Ce qui porterait la valeur du chargement au moins à 21 M€.

    Les enquêteurs de la direction régionale de la police judiciaire (DRPJ) de Versailles ont été rapidement saisis de l’enquête sur instruction du parquet de Pontoise. Ils vont notamment remonter le cheminement du conteneur depuis son départ du Brésil. Il apparaît que le conteneur est arrivé à Anvers, en Belgique. C’est probablement là qu’il aurait dû être ouvert par les trafiquants dans le but de récupérer la cocaïne. Pour une raison inconnue, le conteneur est arrivé intact jusqu’à la société d’Herblay qui est, de source proche de l’enquête, hors de cause dans l’affaire, tout comme la conductrice du camion ayant amené le conteneur. Aucune garde à vue n’était en cours dans le cadre de cette découverte ce vendredi soir.

    Les trafiquants auraient utilisé le « rip off », une méthode pratiquée au départ d’un chargement. Les trafiquants briseraient ainsi les plombs qui scellent les conteneurs, avec la complicité de douaniers ou de dockers corrompus. Ils chargent la drogue et referment le tout. Des complices sont censés récupérer la livraison à l’arrivée.

    Source : leparisien.fr

     

     

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT