Radio One Logo
  • Coronavirus: le monde en alerte

    Internationale

    Coronavirus: le monde en alerte

    24 juil. 2020 22:30

    22 vues

    Le nombre de morts dus au Covid-19 a doublé en deux mois. Depuis le 28 juin, 100 000 nouveaux décès ont été comptabilisés. Dans certaines régions, une seconde vague semble se profiler et l’Afrique, qui avait été jusque-là épargnée, comptabilise de plus en plus de nouveaux cas.

    Les États-Unis, pays le plus endeuillé au monde

    En tête des pays les plus endeuillés au monde, les États-Unis recensent près de 150 000 décès pour 4 millions de cas confirmés. Après plusieurs mois à avoir clamé l’inutilité du port du masque, Donald Trump change de stratégie. Il est apparu masqué pour la première fois en public le 11 juillet, comparant le port du masque à « un acte patriotique ».

    Pour l’instant, le port du masque n’est obligatoire que dans 28 États sur 50. Dans certains États américains, le virus semble incontrôlable. La Floride est devenue le nouvel épicentre mondial de la pandémie. Ailleurs, certaines images interpellent, comme ces camions réfrigérés mobilisés à Houston pour soulager les morgues.

    L'Amérique latine en alerte

    L’Amérique latine a aussi été durement touchée par la pandémie. Le Brésil reste le deuxième pays le plus touché au monde, avec plus de 80 000 décès, presque 1 000 par jour en moyenne depuis quatre mois. La situation est critique au Mexique qui arrive en quatrième position (derrière le Royaume-Uni), avec 40 400 décès. Dans ces deux pays, les présidents respectifs Jair Bolsonaro et Andres Manuel Lopez Obrador sont très critiqués pour leur gestion de la crise.

    Beaucoup de pays latino-américains ont entamé un déconfinement partiel, donnant le feu vert à la réouverture de l’économie. Certains pays comme la République dominicaine, le Salvador ou le Honduras avaient levé les restrictions de déplacement avant de faire machine arrière devant la recrudescence des cas de contamination.

    D'autres maintiennent toujours leur population sous cloche comme en Colombie dans les villes de Bogota ou Medellin. La situation de la Bolivie est aussi à surveiller de près. La Force policière contre le crime (FELCC) a ramassé plus de 400 cadavres dans les rues et les maisons en une semaine à peine. Parmi eux, 85 % étaient atteints de la maladie.

    Au Pérou comme en Equateur par exemple, les hôpitaux sont complètement saturés. Les Péruviens font face à un manque cruel de lits, de médicaments, d’oxygène et de personnels soignants qui exercent de plus en plus leur droit de retrait face au conditions de travail risquée et leurs salaires impayés.

    L'Europe craint une deuxième vague

    De son côté, l'Europe panse encore ses plaies et craint une deuxième vague. Malgré des chiffres moins importants, le continent continue de pâtir de l’épidémie et le nombre de décès s’élève à 180 887. Le Royaume-Uni reste le plus touché avec 295 817 cas confirmés et 45 422 décès.

    Dans le décompte des victimes du coronavirus en Europe, après l’Angleterre vient l’Espagne qui déplore le décès de 28 424 personnes. La Catalogne, région touristique du nord du pays, frontalière de la France, est au cœur du rebond des nouvelles contaminations observées depuis la levée du confinement le mois dernier.

    Près de 7 000 nouvelles infections ont été recensées dans la région uniquement au cours des deux dernières semaines, soit la moitié de celles enregistrées dans tout le pays.

    Augmentation du nombre de cas en Afrique

    En Afrique, les cas augmentent dangereusement. Lundi 20 juillet, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’est notamment déclarée « préoccupée » par l’accélération de l’épidémie sur ce continent qui, jusqu’à présent, était relativement épargné. Avec 5 000 décès, l'Afrique du Sud tire la sonnette d'alarme. À Madagascar, en Zambie ou en Namibie, le nombre de cas explose également.

    Enfin, en Asie, les autorités restent sur le qui-vive. Au Japon, la gouverneure de Tokyo a appelé ce mercredi 22 juillet ses administrés à rester chez eux. À Hong-Kong, le coronavirus connaît un sursaut et de nouvelles restrictions ont été imposées par les autorités.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT