Radio One Logo
  • Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde, les vaccins progressent

    Internationale

    Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde, les vaccins progressent

    05 sept. 2020 23:00

    16 vues

    Bien que l’épidémie de nouveau coronavirus soit toujours très présente à travers le monde et ne connaisse un rebond en Europe et en Asie, l’espoir augmente quant à la mise en place d’un vaccin efficace dans les prochains mois.

    Faits marquants, nouvelles mesures, nouveaux bilans : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde, où les progrès réalisés par différents laboratoires pourraient permettre de se diriger vers une fin prochaine de la crise sanitaire.

    L’Organisation mondiale de la santé « ne cautionnera pas » un vaccin contre le coronavirus s’il n’est pas sûr et efficace, a assuré son directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesus, interrogé sur les préoccupations soulevées par le mouvement anti-vaccin.

    L’OMS a annoncé ne pas s’attendre à une vaccination généralisée avant mi-2021.

    Des corticoïdes pour les cas sévères

    L’OMS recommande « l’usage systématique des corticoïdes chez les patients atteints d’une forme sévère ou critique du Covid-19 », à la lumière d’études montrant que ces médicaments réduisent la mortalité chez ces malades, selon des directives publiées dans la revue médicale BMJ.

    Vaccin russe : résultats encourageants

    Une étude préliminaire publiée dans la revue britannique The Lancet montre que le vaccin en cours de développement en Russie déclenche bien une réponse immunitaire et n’a pas entraîné d’effets indésirables graves, ce qu’avait affirmé le gouvernement russe il y a un mois mais sans publier ses données.

    Ces résultats ne prouvent pas encore que le vaccin protège efficacement contre le coronavirus.

    France : près de 9 000 nouveaux cas en 24h

    Le nombre de nouveaux cas détectés en 24 heures en France a grimpé à près de 9 000, un nouveau record depuis le début de l’épidémie et le lancement des tests à grande échelle dans le pays, selon des données publiées vendredi.

    Près de 870 000 morts

    La pandémie a fait au moins 869 718 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles vendredi en milieu de journée.

    Les États-Unis sont le pays le plus touché en termes de décès, avec 187 696 morts. Suivent le Brésil (125 502 morts), l’Inde (68 472), le Mexique (66 329) et le Royaume-Uni (41 527). Une étude réalisée par un organisme américain indépendant indique d’ailleurs que le bilan de l’épidémie pourrait être catastrophique et estime que le nombre de décès pourrait atteindre 410 000 d’ici au début de l’année prochaine.

    Le Brésil a enregistré 50 163 nouveaux cas de contamination au coronavirus et 888 décès supplémentaires liés à l’épidémie au cours des vingt-quatre dernières heures, a rapporté vendredi le ministère de la Santé. Le bilan de l’épidémie approche les 4,1 millions de cas d’infection, et 125 502 décès ont été recensés au total, selon les données gouvernementales.

    De son côté, le Mexique a enregistré 6 196 nouveaux cas de contamination et 522 décès supplémentaires lors de la dernière journée, a indiqué vendredi le ministère de la Santé. Le bilan de l’épidémie dans le pays s’élève désormais à 623 090 cas d’infection et 66 851 décès. Le gouvernement a prévenu par le passé que le nombre réel de personnes infectées était vraisemblablement plus important.

    Nouvelles restrictions à Madrid

    Réunions limitées à 10 personnes, cocktails et danses interdits lors des mariages : la région de Madrid, la plus touchée par le rebond de l’épidémie en Espagne, a adopté de nouvelles mesures face à l’explosion de cas.

    Rome prête à aider la France

    Le chef de la diplomatie italienne Luigi Di Maio a souligné que l’Italie était prête à aider si besoin la France et n’envisageait pas pour le moment de tests sanitaires pour les Français à l’entrée du pays. « Nous avons vécu une période terrible de la pandémie entre mars et avril, et à ce moment-là dans le pire moment de la pandémie, la France n’a pas fermé ses frontières mais a aidé l’Italie avec des équipements sanitaires », a-t-il déclaré.

    Berlusconi hospitalisé

    L’ancien chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi, bientôt 84 ans et récemment testé positif, a été hospitalisé jeudi soir « par précaution » mais son état n’inspire pas de craintes pour le moment, selon son entourage.

    Le Mozambique lève l’état d’urgence

    Le Mozambique va lever la semaine prochaine les mesures prises pour lutter contre la pandémie du nouveau coronavirus, a annoncé vendredi le président Filipe Nyusi.

    1 000 dollars d’amende pour refus du masque

    Deux passagers ont été condamnés au Canada à payer une amende de 1 000 dollars (646 €) chacun pour avoir refusé de porter un masque à bord d’avions de ligne.

    Décès d’un ancien haut responsable des Iles Cook

    L’ancien Premier ministre des Iles Cook, Joe Williams, est décédé en Nouvelle-Zélande à l’âge de 85 ans, après avoir contracté le Covid-19, ont annoncé samedi les autorités néo-zélandaises.

    Peu de cas en Chine

    La Chine a recensé 10 nouveaux cas, qui concernent tous des personnes venues de l’étranger, a indiqué samedi l’autorité sanitaire. Il s’agit d’un vingtième jour consécutif sans transmission locale signalée dans le pays, a précisé la Commission nationale de la santé. Selon les données officielles, 85 112 cas de contamination ont été confirmés au total en Chine continentale. L’épidémie de coronavirus y a causé 4 634 décès. Aucun nouveau décès n’a été rapporté samedi.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT