Radio One Logo
  • Covid-19: le risque de contamination en avion serait infime

    Internationale

    Covid-19: le risque de contamination en avion serait infime

    09 oct. 2020 23:00

    148 vues

    Le secteur aérien est l'un des plus touchés dans la crise sanitaire du Covid-19. Frontières fermées, quarantaines imposées, incertitude quant au développement de la situation inquiètent d'éventuels passagers... Or, le risque de contamination en avion serait infime selon différentes études réalisées par Airbus, Boeing, Embraer et l'association du transport aérien (IATA), qui tentent de rassurer les voyageurs.

    Le risque d'attraper le Covid-19 durant le vol serait bien plus infime qu'au bureau, selon David Powell, le conseiller médical de l'IATA. « Un cas de contamination potentiel sur 27 millions de passagers, c'est presque rien », affirme-t-il. Et encore, la plupart des cas recensés l'ont été au début de l'épidémie. Depuis, toutes les compagnies aériennes imposent le port du masque chirurgical.

    Le système d'aération plus efficace que dans les hôpitaux

    Cette certitude est tirée du système de renouvellement de l'air des avions, basé sur des filtres HEPA. Ils sont similaires à ceux utilisés dans les salles d'opération. Sauf que dans les avions, l'air est renouvelé toutes les deux à trois minutes, soit quatre à six fois plus souvent qu'à l'hôpital.

    Un voisin de siège tousse à côté ? Pas de panique : grâce aux flux d'air qui vont du plafond vers le sol via les allées, le risque de contamination en cabine serait comparable à une distance de sécurité de 2 mètres au sol. Les avionneurs comptent sur ces études pour rassurer leurs clients : depuis le début de la pandémie, le secteur aérien aurait perdu plus d'un milliard de passagers.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT