Radio One Logo
  • Dans cette ville suédoise, il faut désormais payer une taxe pour pouvoir mendier

    Internationale

    Dans cette ville suédoise, il faut désormais payer une taxe pour pouvoir mendier

    07 août 2019 21:30

    35 vues

    Depuis le 1er août, la ville d'Eskilstuna en Suède a instauré un permis de mendier payant valable trois mois. Pour l'obtenir, les sans-abri doivent débourser l'équivalent de 23 euros.

    Présenté à l'été 2018, le permis de mendier est entré en vigueur dans les rues d’Eskilstuna, une ville suédoise comptant près de 70.000 habitants. Depuis le 1er août, quiconque souhaiterait y faire la manche doit se voir délivrer ce document moyennant le paiement de 250 couronnes suédoises (23 euros), rapporte Ouest-France qui cite The Guardian. Une sorte de taxe, en somme. Il est également nécessaire de présenter une carte d’identité et de remplir un formulaire en ligne ou au commissariat. Mendier sans ce permis est désormais passible dans cette ville d’une amende de 4000 couronnes, soit 372 euros.

    Instaurée avec un an de retard, la mesure est évidemment loin de faire l’unanimité en Suède. Certains craignent en effet qu’elle ne conduise à marginaliser un peu plus les sans-abri. Thomas Lindroos, de l’organisme de charité de Stadmission estime notamment que des gangs criminels pourraient en profiter pour avancer les frais du permis aux mendiants avant de leur réclamer des remboursements exorbitants. D’autres déplorent que la mesure légitime la mendicité.

    "Bureaucratiser" la mendicité

    "Nous verrons où cela mène", a réagi un conseiller local social-démocrate, Jimmy Janson. Pour répondre à ses détracteurs, il affirme que ce nouveau système va permettre de "bureaucratiser" la mendicité et de faciliter le recensement des populations dans le besoin.

    "Il ne s’agit pas d’harceler les personnes vulnérables mais d’essayer de répondre à une plus grande question: savoir si nous pensons que la mendicité devrait être normalisée au sein de notre modèle social suédois", a-t-il souligné. Et d'ajouter que ce système permettra aux sans-abri d’entrer plus facilement en contact avec les autorités locales et les services sociaux.

    En Suède, la mendicité fait l’objet d’un débat récurrent. Plusieurs villes du pays ont déjà franchi le pas en la proscrivant totalement depuis que la Cour suprême administrative a confirmé en décembre cette interdiction dans la commune de Vellinge, à l’extrême sud de la Suède.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2019 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • NORD/SUD

    102.4 FM

  • CENTRE

    100.8 FM

  • EST/OUEST

    101.7 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT