Radio One Logo
  • Pays-Bas : Faute de détenus, les prisons mettent a clé sous le paillasson

    Pays-Bas

    Pays-Bas : Faute de détenus, les prisons mettent a clé sous le paillasson

    26 juin 2018 23:00

    177 vues

    Une absence de détenus qui a pour conséquence la fermeture des centres pénitentiaires néerlandais de plus en plus vides: "Le financement de prisons vides coûte des millions d'euros par an qui sont prélevés sur les impôts des contribuables", a justifié le ministre de la Protection de l'Etat de droit, Sander Dekker, en annonçant la fermeture prochaine de quatre centres pénitentiaires dans le royaume.

    Des peines alternatives

    Les Pays-Bas disposent en effet d'une capacité d'accueil de 13.622 détenus, mais pas plus de 9.813 cellules seront occupées en 2023, explique Les Echos, soit près de 4.000 d'entre elles risquant d'être vides d'ici cinq ans.

    Le gouvernement souhaite toutefois conserver une marge de flexibilité en cas de regain de la criminalité puisque la fermeture annoncée des quatre prisons ne se traduira que par la disparition de 1.500 places.

     

    Cette désertification carcérale est due à plusieurs facteurs dont la baisse de la criminalité dans le pays et l'augmentation des peines alternatives. Les magistrats néerlandais usent de plus en plus du bracelet électronique pour surveiller les prévenus, et les travaux d'intérêt général sont devenus des peines alternatives à la détention.

    Il y a quelques années les Pays-Bas avaient déjà loué leurs prisons à la Belgique et la Norvège pour combler leurs places vacantes. Confrontés à des pénuries de cellules, les deux pays avaient alors accepté de payer 30 millions d'euros par an pour loger leurs prisonniers dans les prisons néerlandaises.

    Source : lesechos.fr

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT