Radio One Logo
  • Etats-Unis : Fin du shutdown, une victoire pour Trump

    Etats-Unis

    Etats-Unis : Fin du shutdown, une victoire pour Trump

    23 janv. 2018 15:30

    79 vues

    En 2013, le « shutdown » - paralysie des administrations américaines due à un désaccord budgétaire entre les deux grands partis - avait duré plus de deux semaines. La version 2018, entrée en vigueur samedi, n’atteindra pas cette marque. Les sénateurs démocrates ont accepté ce lundi un compromis budgétaire temporaire et la Chambre haute a voté en faveur de cette rallonge à une écrasante majorité. Sans surprise les élus de la Chambre basse ont ensuite suivi l’avis des sénateurs, permettant à Donald Trump de promulguer officiellement la fin du « shutdown ».

     « Je suis content que les démocrates aient décidé de se montrer raisonnables », a indiqué Donald Trump dans un bref communiqué lu par sa porte-parole Sarah Sanders. Conséquence directe de cette sortie de crise : l’occupant de la Maison Blanche participera bien comme prévu en fin de semaine au Forum économique de Davos, en Suisse.

    Jusqu’à présent, les démocrates avaient refusé de voter cette rallonge temporaire devant financer le gouvernement fédéral jusqu’au 8 février sans solides garanties sur le sort de centaines de milliers de clandestins arrivés jeunes aux Etats-Unis, surnommés les « Dreamers », avant tout accord. « Nous allons voter aujourd’hui pour rouvrir le gouvernement et continuer à négocier un accord global » sur les « Dreamers », a déclaré Chuck Schumer.

    Les représentants vont aussi devoir voter

    Même s’ils sont majoritaires, avec 51 sénateurs sur les 100 composant la Chambre haute, les républicains avaient besoin de parvenir à un accord avec les démocrates. Le règlement intérieur du Sénat stipule que pour chaque motion, comme la programmation d’un vote, tout sénateur a le droit d’objecter. Cette objection ne peut être surmontée que par un vote des trois cinquièmes du Sénat. En pratique, il fallait donc obtenir le « oui » de 60 sénateurs au minimum. 33 des 49 sénateurs démocrates ont voté pour la rallonge.

    Le chef de file des démocrates au Sénat Chuck Schumer a justifié sa décision d’aller au compromis par la nécessité d’avancer de manière constructive sur l’immigration. Et a longuement ironisé sur la confusion régnant, selon lui, à la Maison Blanche où le président américain est resté très discret tout le week-end.

    « Les républicains n’ont jamais pu avoir une idée claire de ce que leur président voulait », a-t-il lancé. « Le président qui se vante d’être un grand négociateur a joué un rôle de spectateur », a-t-il ajouté.

    Mais la partie s’annonce compliquée pour les démocrates qui souhaitent aboutir rapidement à la régularisation des « Dreamers », dont le statut temporaire accordé sous Barack Obama a été supprimé en septembre.

    Nouvelle échéance le 8 février

    Certes, l’accord budgétaire obtenu lundi n’est que temporaire et la nouvelle échéance du 8 février leur donnera de nouveau l’occasion de faire valoir leur point de vue.

     

    « Les démocrates ont potentiellement la possibilité de provoquer un nouveau « shutdown » si aucune avancée n’est enregistrée sur l’immigration dans les semaines à venir », a souligné Molly Reynolds, chercheuse à la Brookings Institution.

    Mais ils ressortent malgré tout affaiblis de ces trois journées de tractations budgétaires acrimonieuses.

    Source : leparisien.fr

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT