Radio One Logo
  • Grâce au dispositif Covax, davantage de vaccins gratuits arrivent en Afrique

    Internationale

    Grâce au dispositif Covax, davantage de vaccins gratuits arrivent en Afrique

    03 mars 2021 20:30

    17 vues

    Après le Ghana et la Côte d'Ivoire, d'autres pays africains ont reçu mardi ou attendent mercredi leurs premières doses de vaccins contre le Covid-19 grâce au dispositif Covax de l'OMS.

    Nigeria, Kenya, Angola et République démocratique du Congo (RD Congo) ont à leur tour reçu, mardi 2 mars, leurs premières doses de vaccins contre le Covid-19, financés par le dispositif Covax créé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) au bénéfice des pays les plus démunis.

    Un vol transportant 3,94 millions de doses du vaccin britannique AstraZeneca/Oxford est arrivé peu avant midi à l'aéroport international Nnamdi Azikiwe, à Abuja, capitale du Nigeria. Il s'agit du premier lot des 16 millions de doses de vaccin AstraZeneca/Oxford qui doivent arriver dans les prochains mois au Nigeria.

    Mardi, une première livraison de plus d'un million de doses du vaccin AstraZeneca/Oxford, financée par Covax, est arrivée au Kenya. Un autre avion a débarqué à Luanda 624 000 doses de ce même vaccin, permettant à l'Angola d'entamer immédiatement la vaccination de membres du personnel de santé. Le même jour, la RD Congo a également reçu de premières doses fournies par le dispositif Covax.
    Le Ghana avait été, le 24 février, le premier pays à recevoir des vaccins financés par le dispositif Covax, suivi par la Côte d'Ivoire deux jours plus tard.

    Environ 30 000 doses gratuites de vaccins financés par Covax étaient aussi attendues mardi soir en Gambie (deux millions d'habitants), où la campagne de vaccination, visant en priorité le personnel soignant, sera lancée très rapidement après réception de ces lots, a indiqué à l'AFP un porte-parole du ministère de la Santé, Sanjally Trawalleh.

    Le Sénégal voisin (16 millions d'habitants), qui a déjà commencé à vacciner, devrait recevoir mercredi matin un lot de 324 000 vaccins fournis par Covax.

    Deux milliards de doses d'ici à la fin de l'année

    Au Nigeria, "les vaccinations doivent commencer vendredi avec les professions à risque", a déclaré à l'AFP le porte-parole de la présidence nigériane, Garba Shehu, ajoutant que le président et le vice-président recevraient également une injection dès samedi.

    Le patron de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a salué l'arrivée des vaccins au Nigeria : "Nous devons agir ensemble pour fournir des vaccins à tous les pays dans les 100 premiers jours de 2021", un des objectifs annoncés de Covax, l'autre étant de fournir deux milliards de doses d'ici à la fin de l'année.

    Quelque 237 millions de doses Astrazeneca/Oxford, fabriquées en Corée du Sud et par le Serum Institute of India, vont être livrées d'ici la fin mai dans 142 pays grâce à une opération logistique sans précédent. À cela viendront s'ajouter 1,2 million de doses du vaccin Pfizer-BioNTech, qui exige une chaîne du froid, à températures très basses.

    Covax, système mis en place pour essayer d'assurer un accès équitable aux vaccins dans le monde, a commencé la distribution seulement la semaine dernière, alors que les campagnes de vaccination dans nombre de pays riches, qui se sont procurés leurs propres doses, ont débuté fin décembre.

    Relativement épargné jusqu'ici par la pandémie, l'Afrique fait face à une seconde vague de Covid-19. Le continent comptait mardi 104 031 décès pour 3 904 996 cas recensés.

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Clubbing One

© 2016 - 2021 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT