Radio One Logo
  • Chine : La Chine confine plus de 40 millions de personnes pour lutter contre le nouveau virus

    Chine

    Chine : La Chine confine plus de 40 millions de personnes pour lutter contre le nouveau virus

    24 janv. 2020 23:00

    254 vues

    Peu après que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a renoncé à déclarer une urgence internationale, le bilan de ce coronavirus apparu en décembre sur un marché de Wuhan (centre) s'est encore aggravé, avec 26 morts sur un total de 830 personnes contaminées dont 177 jugés graves, selon le dernier bilan officiel en date. 34 patients "guéris" ont quitté l'hôpital et plus d'un millier de cas suspects sont en cours d'examen.

    Facteur aggravant, deux décès ont pour la première fois été signalés loin du berceau de l'épidémie: un dans le Hebei, région qui entoure Pékin, et un au Heilongjiang, province frontalière de la Russie.

    "Cette année, notre Nouvel An fait très peur", commente un chauffeur de taxi de Wuhan, ville de 11 millions d'habitants placée de facto en quarantaine depuis jeudi. "On n'ose plus sortir à cause du virus".

    Dans la capitale, des employés du métro en tenue de protection prennent la température des voyageurs à l'entrée d'une station de Pékin.

    Les annulations de festivités et les fermetures de site se multiplient pour parer la propagation du virus. Le long congé du Nouvel An chinois, avec ses centaines de millions de déplacements susceptibles de favoriser la contagion, commence ce vendredi, à la veille du début de l'Année du Rat.

    Symbole de l'inquiétude qui s'est emparée de toute la Chine, les autorités ont annoncé la fermeture de sections de la célèbre Grande Muraille et de monuments emblématiques comme les tombeaux des Ming ou la forêt des pagodes. Le célèbre stade national de Pékin, dit "nid d'oiseau", construit pour les jeux Olympiques de Pékin en 2008, gardera portes closes jusqu'au 30 janvier.

    Cité interdite et Disneyland fermés

    A Pékin, la Cité interdite, ancien palais des empereurs, est fermée depuis jeudi jusqu'à nouvel ordre et les festivités du Nouveal An qui drainent habituellement des centaines de milliers de badauds dans les parcs ont été annulées.

    A Shanghai, Disneyland a annoncé qu'il fermait ses portes. Depuis Montréal, le Cirque du Soleil a déclaré qu'il suspendait un spectacle en Chine à la demande des autorités.

    Face à la crise, le régime communiste a pris jeudi la décision inédite d'interdire tous les trains et avions au départ de Wuhan et de bloquer les autoroutes.

    Seuls quelques avions étaient toujours annoncés dans la journée à destination de la ville. Autocars et bateaux sur le Yangtsé, qui arrose Wuhan, ont reçu l'ordre de s'arrêter dans les deux sens.

    Pour la deuxième journée consécutive, les rues de Wuhan sont désertes, les commerces fermés et la circulation réduite au minimum. Le port du masque est obligatoire sous peine d'amende.

    Mais dans des hôpitaux visités par l'AFP, des patients attendent frénétiquement qu'une infirmière en combinaison de protection prenne leur température.

    "J'ai de la fièvre et je tousse, j'ai peur d'être contaminé", déclare un homme de 35 ans nommé Li.

    Les hôpitaux étant débordés, la construction d'un site devant accueillir un millier de lits a commencé vendredi. Il doit être achevé... dans 10 jours, le 3 février selon les médias publics.

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Le Wake Up Show

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT