Radio One Logo
  • Covid-19 dans le monde : Mise en garde sur une possible pénurie alimentaire mondiale

    Covid-19 dans le monde

    Covid-19 dans le monde : Mise en garde sur une possible pénurie alimentaire mondiale

    11 avril 2020 21:30

    1081 vues

    Il n’ya a aucune pénurie particulière susceptible de provoquer une famine en ce moment, car les denrées existent, constate l’Organisation des Nations Unies.

    Toutefois, selon l’analyse des dirigeants des trois organisations multilatérales chargées de l’alimentation, la FAO, de la santé, l’OMS, et du commerce, l’OMC, le problème réside davantage dans les difficultés de transport liées au confinement, ou encore les comportements irrationnels des marchés financiers.

    Les décideurs politiques doivent veiller à ne pas transformer la crise sanitaire actuelle en une crise alimentaire, exhorte la FAO.

    L’Organisation des Nations Unies estime que la pandémie de Covid-19 menace des centaines de millions de personnes de pénurie alimentaire dans le monde, majoritairement en Afrique. Car ces pays dépendent grandement des importations pour leurs denrées alimentaires et des exportations pour les payer.

    L’économiste en chef du Programme alimentaire mondial souligne que chaque année les échanges de riz, sojas, maïs et blé permettent de nourrir 2,8 milliards de personnes dans le monde, dont 212 millions en situation d'insécurité alimentaire chronique, et 95 millions en situation d'insécurité alimentaire grave.

    Dans un rare communiqué commun, les organisations multilatérales de la Santé, de l’Alimentation et du Commerce de l’ONU insistent sur l’importance des échanges commerciaux, afin d’éviter éventuellement une pénurie alimentaire mondiale.

    Car le ralentissement de la circulation des travailleurs de l’industrie agricole et alimentaire et les retards aux frontières peuvent entraîner un gâchis de produits périssables et une hausse du gaspillage alimentaire.

    À savoir que, les pays exportateurs de pétrole, comme l'Iran et l'Irak, mais aussi le Yémen et la Syrie, en proie à des conflits armés, comptent aussi parmi les plus menacés par les pénuries alimentaires.

    La FAO appelle ainsi à la prudence, bien qu’il y ait, pour l’instant, assez de nourriture pour tout le monde.  Elle exhorte toutefois les décideurs politiques du monde entier à veiller à ne pas répéter les erreurs commises lors de la crise alimentaire de 2007-2008 et à ne pas transformer cette crise sanitaire du Covid-19 en une crise alimentaire tout à fait évitable.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT