Radio One Logo
  • Angelina Jolie amère : Obligée de vivre à Los Angeles à cause de Brad Pitt

    Angelina Jolie amère

    Angelina Jolie amère : Obligée de vivre à Los Angeles à cause de Brad Pitt

    05 oct. 2019 23:00

    693 vues

    Lors du passage d'Angelina Jolie à Paris, en juin dernier, pour parler de sa collaboration avec la maison Guerlain dont elle est l'égérie, "Madame Figaro" avait recueilli les confidences de la star hollywoodienne. Elles ressurgissent en ce début du mois d'octobre à l'occasion de "Maléfique : le pouvoir du mal" et il y est beaucoup question de Brad Pitt et de leur divorce, toujours pas finalisé.

    En 2014, Angelina Jolie avait assuré la promotion de son film Maléfique au bras de Brad Pitt. Cinq ans plus tard, l'actrice américaine de 44 ans fait partie du second volet, Maléfique : le pouvoir du mal (en salles le 16 octobre 2019 en France), mais Brad n'est plus là.

    A l'occasion de la sortie du film Disney qui réunit également Elle Fanning et Michelle Pfeiffer, Madame Figaro publie ce vendredi 4 octobre une interview d'Angelina Jolie réalisée en juin dernier, lorsque la star hollywoodienne était venue honorée son rôle d'ambassadrice Guerlain. Elle est l'égérie du parfum Mon Guerlain.

    A plusieurs reprises, il y est question de sa rupture avec Brad Pitt, survenue en septembre 2016, et de ses conséquences. Angelina Jolie, cover girl nue dans son bain, regrette de devoir vivre en Californie. "Les circonstances de ma séparation font que j'ai dû me réinstaller à Los Angeles, car Brad veut continuer d'y vivre. L'Europe, la France, Paris, c'est une toute autre vie, déclare-t-elle. Ce n'est pas mon quotidien, hélas..."

    Je ne me reconnaissais plus...

    L'amertume de la rupture refait surface lorsque l'actrice confie être "dans une période de transition". "Car je m'étais perdue...", avoue-t-elle. "Je crois que c'est arrivé au moment de la fin de mon couple avec Brad, puis au début de notre séparation. C'était un moment compliqué, où je ne me reconnaissais plus, où j'étais devenue.... comment dire... plus petite, plus insignifiante, même si cela ne se voyait pas forcément. J'ai ressenti une profonde et véritable tristesse, j'étais blessée", explique-t-elle. A cette détresse émotionnelle ce sont ajoutés "quelques soucis de santé", dont Angelina Jolie ne dévoile pas la nature.

    Lorsque le journaliste de Madame Figaro évoque le mouvement MeToo qui a fait trembler tout Hollywood, l'actrice pense "que beaucoup de choses sont à revoir" là-bas. Mais elle ne souhaite pas s'investir outre-mesure dans la Cité des Anges. "Ce n'est pas une ville sur laquelle je souhaite me concentrer", lâche-t-elle. Quant à savoir à quoi ressemble sa vie en Californie avec ses enfants, Pax (15 ans), Zahara (14 ans), Shiloh (13 ans) et les jumeaux Vivienne et Knox (11 ans) - Maddox (18 ans) étant parti en Corée du Sud pour ses études -, Angelina Jolie ne se montre pas plus enjouée. "Je ne suis pas vraiment attachée à cette ville. Je préférerais voyager plus souvent, mais ce n'est pas compatible avec le travail de Brad. Je coopère", conclut-elle.

    (Source Purepeople)

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT