Radio One Logo
  • Pékin annonce des contrats avec la France pour plusieurs milliards de dollars

    Internationale

    Pékin annonce des contrats avec la France pour plusieurs milliards de dollars

    06 nov. 2019 14:40

    41 vues

    La visite d'Emmanuel Macron en Chine a porté ses fruits. À l'issue d'un entretien entre le chef de l'État français et son homologue Xi Jinping, Pékin a annoncé avoir conclu avec la France des contrats pour un montant total de 15 milliards de dollars. «La France et la Chine ont signé des documents de coopération dans les domaines de l'aéronautique, des énergies propres, de l'agroalimentaire, de la finance, et de l'électricité», a détaillé une responsable de la présidence lors d'une cérémonie de signature au Grand palais du peuple de Pékin. L'Élysée n'a pas souhaité pour sa part donner de montant.

    Parmi les contrats signés figure un accord d'une valeur d'un milliard d'euros entre GTT, filiale d'Engie, et Beijing Gas Group pour le développement d'un terminal et d'un stockage GNL à Tianjin, et d'une canalisation de 230 km pour acheminer le gaz à Pékin. Cet accord est en cours d'examen par le MOFCOM, le ministère chinois du Commerce, a précisé l'Élysée. Engie et Beijing Entreprises Clean Energy ont pour leur part annoncé une coopération pour des investissements dans les énergies nouvelles d'un montant de 1,3 milliard d'euros.

    La France et la Chine ont également signé un protocole d'entente prévoyant un accord d'ici le 31 janvier 2020 sur le prix, le site et la «garantie de bonne fin» du projet d'usine de traitement de combustibles usés avec le groupe nucléaire français Orano (ex-Areva). Ce dernier travaille depuis plus de 10 ans sur ce projet d'usine d'une capacité de 800 tonnes par an, estimé à environ 12 milliards de dollars (11 milliards d'euros).

    De son côté, Suez va créer plusieurs co-entreprises avec des partenaires chinois dans l'incinération de déchets dangereux pour un total compris entre 100 et 150 millions d'euros. Total va également créer des co-entreprises avec différents partenaires chinois dans la production de batterie lithium-ion, la distribution de GNL et le solaire.

    Deux usines pour Andros

    Dans le domaine de l'agroalimentaire, un accord portant sur l'agrément à l'exportation en Chine de vingt entreprises agroalimentaires françaises (volaille, bovine et porcine, charcuterie) a été signé. Chine et France ont par ailleurs signé un protocole export pour la semence porcine et un pour les palmipèdes et le foie gras. Selon l'Élysée, l'accord d'agrément à l'exportation des entreprises françaises concerne 17 entrepôts de viande et trois établissements de charcuterie.

    Le producteur de confiture et de compotes Andros a aussi obtenu le feu vert pour la construction en Chine de deux nouvelles usines pour 35 millions d'euros. Un accord de commercialisation de produits du français Danone par la plateforme chinoise de commerce en ligne CFTEC, a aussi été signé pour 272 millions d'euros.

    Les deux pays vont par ailleurs coopérer en vue de la reconnaissance par la Chine du «zonage» dans la lutte contre la peste porcine africaine . Objectif: que la France puisse continuer à exporter du porc même si l'épizootie touche une des ses régions (ou «zone»). «Les deux chefs d'État s'accordent à considérer l'établissement d'une feuille de route à cette fin comme prioritaire», selon l'Elysée.

    À noter qu'en marge de la visite d'Emmanuel Macron, la Chine et l'UE ont signé un accord sur les indications géographiques protégées (IGP) qui certifient l'origine des produits européens entrant sur le marché chinois. Il concerne 100 IGP européennes dont 26 françaises, essentiellement des vins, spiritueux et fromages.

    Un mémorandum dans l'aéronautique

    Dans le domaine de l'aéronautique et du spatial, la compagnie aérienne chinoise Colorful Guizhou Airlines a passé commande d'un milliard d'euros de moteurs d'avions Safran. D'autres contrats similaires de près de 3 milliards d'euros «sont en phase finale de négociation», selon l'Elysée. Un mémorandum pour «favoriser les synergies» entre les entreprises des deux pays dans les avions, hélicoptères, drones et systèmes de contrôle aérien, a aussi été signé. Un autre mémorandum aura pour objectif d'«approfondir la coopération industrielle» d'Airbus en Chine «dans les prochaines années». L'avionneur européen dispose déjà d'un site de production d'avions à Tianjin (nord) et d'hélicoptères à Qingdao (est).

    Un accord de coopération sur la contribution française à la mission chinoise Chang'e 6, qui doit ramener sur Terre des échantillons de sol lunaire à l'horizon 2023, a aussi été conclu.

    «Ferme soutien» à l'accord de Paris

    Les deux pays se sont aussi mis d'accord sur un partenariat stratégique entre l'hôtelier français Accor et le géant chinois du commerce électronique Alibaba pour le déploiement du programme de fidélité d'Accor (810 millions d'euros sur cinq ans).

    Enfin, dans l'univers de la finance, la Chine a choisi la place de Paris pour sa première émission d'obligations vertes depuis 2004, pour un montant de 4 milliards d'euros, a fait savoir l'Élysée. Emmanuel Macron a salué cette décision de son homologue Xi Jinping. «Je veux saluer votre choix de retenir la place de Paris pour la première émission d'obligations souveraines en euros depuis 2004, c'est une marque de confiance à l'égard de notre place financière», a dit le chef de l'État français lors d'une déclaration à la presse.

    La France et la Chine en ont également profité pour réaffirmer, dans un «appel de Pékin» sur le climat, leur «ferme soutien» à l'accord de Paris, qualifié de «processus irréversible et boussole». Une déclaration qui intervient deux jours après la notification formelle par les États-Unis de leur intention de se retirer de ce texte conclu en 2015. L'accord de Paris, en vertu duquel Washington s'engageait à réduire de 26% à 28% les émissions de GES des États-Unis d'ici 2030 par rapport à leurs niveaux de 2005, avait été signé par l'administration de Barack Obama.

    (Source lefigaro.fr)

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT