Radio One Logo
  • Piton de la Fournaise : la crise sismique continue, l’éruption se fait attendre sur le flanc Est

    Internationale

    Piton de la Fournaise : la crise sismique continue, l’éruption se fait attendre sur le flanc Est

    01 oct. 2020 21:30

    7 vues

    Depuis lundi, la troisième éruption de l’année du piton de la Fournaise se fait toujours attendre. La crise sismique est exceptionnelle, elle dure depuis plus de 45 heures. D’autres signes montrent que le magma poursuit sa progression vers la surface.

    Cette crise sismique est exceptionnelle. Depuis lundi, à 12h04, le Piton de la Fournaise ne cesse de trembler. En plus de 45 heures, l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise a enregistré plus de 2300 séismes. 

    Des éboulements et effondrements en surface

    Ce mercredi 30 septembre, "la crise sismique se poursuit, même si une diminution du nombre de séismes est observée depuis le début de la journée du 29 et encore plus nettement ce jour", explique l'Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise.

    Si le nombre de séismes est moins important, d’autres signaux montrent que le magma poursuit sa remontée vers la surface de la terre. De petits éboulements de surface ont notamment été remarqués par les scientifiques. Ces dernières heures, 442 éboulements et effondrements superficiels ont été enregistrés par l’OVPF.

    Durant la journée d'hier, des déformations se sont poursuivies sur le Flanc Est. L'Observatoire remarque que : "la station GPS "GPNG" localisée dans la partie haute des Grandes Pentes, à 1414 m d’altitude, a glissé vers l'est de 50 cm, soit 60 cm au total depuis le début de la crise, et s’est soulevée d’environ 20 cm depuis début de la crise". 

    Une éruption sur le flanc Est

    Une éruption du Piton de la Fournaise à brève échéance reste donc probable et devrait être localisée sur le Flanc Est. Les scientifiques de l'Observatoire remarquent que des signes d'"un transfert magmatique en latérale, loin des fumerolles sommitales".

    Lundi soir, l’Observatoire remarquait que "plus les crises sismiques sont longues, plus les fissures éruptives s’ouvrent à basse altitude". "De ce fait l’ouverture de fissures éruptives à basse altitude n’est pas exclue", assurait l’OVPF.

    Seconde crise sismique la plus longue

    En attendant, cette crise sismique est exceptionnellement longue. Depuis l’ouverture de l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise en 1979, le record de la crise sismique la plus longue est détenue par l’éruption de 2007. La crise sismique avait duré 51 heures avant que l’éruption ne se produise au Tremblet. Cette crise monte désormais sur la deuxième marche du podium en atteignant ce matin 45 heures de tremblement.

    La terre avait commencé à trembler le 20 septembre dernier sous le volcan. Une succession de séismes avaient été observés durant deux jours, puis plus rien. La véritable crise sismique a commencé lundi.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT