Radio One Logo
  • USA-Corée du Nord : Poignée de main historique entre Trump et Kim

    USA-Corée du Nord

    USA-Corée du Nord : Poignée de main historique entre Trump et Kim

    12 juin 2018 06:30

    107 vues

    Cette image symbolique et longtemps inimaginable, après des décennies de tensions liées aux ambitions nucléaires de la Corée du Nord, marque l'ouverture d'un sommet lourd d'enjeux pour l'Asie et le monde.

    Les deux hommes aux parcours et au style radicalement différents, que plus de 30 ans séparent, se sont longuement serré la main devant une grande rangée de drapeaux des deux pays ennemis, dans un hôtel de luxe sur l'île de Sentosa, à Singapour.

    "Nous allons avoir une relation formidable", a lancé peu après M. Trump, assis au côté de l'homme fort de Pyongyang, se disant convaincu que la rencontre serait un "immense succès".

    "Ravi de vous rencontrer M. le président", a de son côté déclaré le dirigeant nord-coréen. "Le chemin pour en arriver là n'a pas été facile", a-t-il ajouté. "Les vieux préjugés et les habitudes anciennes ont été autant d'obstacles, mais nous les avons tous surmontés pour nous retrouver ici aujourd'hui."

    Après cette scène observée avec attention par des millions de personnes à travers le monde, ils se sont réunis pour un tête-à-tête en présence seulement des interprètes, qui devait être suivi d'une rencontre avec leurs équipes respectives puis d'un déjeuner de travail.

    "Nous allons tous savoir rapidement si un véritable accord, pas comme ceux du passé, peut intervenir", a tweeté avant la rencontre Donald Trump, qui a pris de grands risques en faisant le pari il y a trois mois, à la surprise générale, qu'un sommet avec Kim Jong Un le pousserait à renoncer à son arsenal nucléaire.

    Un peu plus de 500 jours après son arrivée à la Maison Blanche, il joue l'un des moments les plus importants de sa présidence sur la scène internationale, où il s'est mis nombre de dirigeants à dos, y compris parmi les alliés des Etats-Unis.

    "Nous allons tous savoir rapidement si un véritable accord, pas comme ceux du passé, peut intervenir", a tweeté avant la rencontre Donald Trump, qui a pris de grands risques en faisant le pari il y a trois mois, à la surprise générale, qu'un sommet avec Kim Jong Un le pousserait à renoncer à son arsenal nucléaire.

    Un peu plus de 500 jours après son arrivée à la Maison Blanche, il joue l'un des moments les plus importants de sa présidence sur la scène internationale, où il s'est mis nombre de dirigeants à dos, y compris parmi les alliés des Etats-Unis.

    En dépit de la spectaculaire détente diplomatique des derniers mois, nombre de points d'interrogation pèsent sur ce sommet entre les deux dirigeants aux coupes de cheveux désormais célèbres, chacune de leur style.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT