Radio One Logo
  • Un astéroïde aurait détruit les villes de Sodome et Gomorrhe

    Internationale

    Un astéroïde aurait détruit les villes de Sodome et Gomorrhe

    04 déc. 2018 21:30

    1473 vues

    Pour ces archéologues, certaines indications laissent penser qu'elles ont été détruites par une explosion similaire à celle de la Tunguska, c'est-à-dire en rapport avec la chute d'un petit corps céleste, astéroïde ou comète.

    C’est parce qu’il était persuadé que la ville de Troie avait bel et bien existé et qu’il suffisait pour la trouver de se fier aux descriptions du texte d’Homère, en l’occurrence l’Iliade, que Heinrich Schliemann avait débuté les fouilles qui ont conduit à la découverte d’une ville que l’on pouvait rattacher aux chants du divin aède à défaut d’être certain qu’il s’agissait bien de la même cité.

    Il semble aussi que la description de l’Atlantide de Platon soit bien une référence à la civilisation crétoise frappée par l’éruption de Santorin. On peut donc raisonnablement faire des fouilles archéologiques pour tenter de retrouver des traces des villes et des évènements décrits dans l’Ancien Testament. Cette archéologie biblique a une longue histoire derrière elle. Depuis quelques années, l’archéologue Steven Collins de la Trinity Southwest University aux États-Unis mène des fouilles dans le cadre du Tall el-Hammam Excavation Project avec des collègues sur le site de Tall El-Hammam. Un site qui pourrait figurer parmi les plus grandes villes antiques de l'âge du bronze au Proche-Orient et que le chercheur pense qu’il peut correspondre aux villes de Sodome et Gomorrhe de la Bible. Ces villes y sont décrites comme des lieux de perdition qui finissent par attirer la colère divine et qui sont donc détruites en conséquence par une catastrophe.

    L'archéologue Steven Collins nous parle de ses recherches pour trouver les villes de Sodome et Gomorrhe. Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle blanc en bas à droite. Les sous-titres en anglais devraient alors apparaître. Cliquez ensuite sur l'écrou à droite du rectangle, puis sur « Sous-titres » et enfin sur « Traduire automatiquement ». Choisissez « Français ». © Steven Collins

    Une explosion de la Tunguska près de la mer Morte ?

    Certains se sont demandé si celle-ci ne pouvait pas être mise en relation avec un tremblement de terre et même une violente éruption volcanique, car le texte biblique mentionne une destruction par « le soufre et le feu ». Mais aujourd’hui, les archéologues étudiant le site de Tall El-Hammam, situé au sud de la vallée du Jourdain, à environ 14 kilomètres au nord-est de la mer Morte, avancent une tout autre hypothèse : la chute et l’explosion d’une météorite comme celle de Chelyabinsk ou encore comme celle à l’origine de la fameuse explosion de la Tunguska. L’hypothèse est en fait développée depuis un certain temps et un bilan de plusieurs années d’étude à son sujet vient d’être exposé récemment lors de la réunion annuelle de l’American Schools of Oriental Research.

    Les archéologues ont en effet constaté qu’une région d’une vingtaine de kilomètres de diamètre, où ils pensent que se trouvaient Sodome et Gomorrhe, était une plaine fertile occupée pendant au moins 2.500 ans, pendant l’âge du bronze, avant d’être mystérieusement et brusquement désertée il y a 3.700 ans et ce pour plusieurs siècles.

    Or, on constate que les études sur les vestiges de 120 petites colonies de cette région ont livré des signes de chaleur extrême en surface sur des poteries. Certaines indications laissent penser aussi qu’un brusque apport de saumure, issue de la mer Morte, aurait stérilisé les terres agricoles au même moment.

    Tout cela est donc compatible avec l’explosion dans l’atmosphère d’un corps céleste, ne laissant pas de cratère, mais produisant une onde de choc thermique tuant peut-être des dizaines de milliers de personnes et soufflant une partie de l’eau de la mer Morte. Il reste sans doute encore du travail à faire pour confirmer pleinement cette hypothèse, et aussi celle que l'on a bel et bien retrouvé Sodome et Gomorrhe.

    CE QU'IL FAUT RETENIR

    Le site de Tall El-Hammam, situé au sud de la vallée du Jourdain, date de l'âge du bronze et pourrait bien être le lieu où se trouvaient les villes de Sodome et Gomorrhe citées dans la Bible.

    Certaines données archéologiques laissent penser qu'une population florissante sur ce site a été frappée par la chute d'un corps céleste causant une explosion similaire à celle de la Tunguska, et donc à l'origine de la catastrophe racontée sous forme mythique dans la Bible.

    Source : futura science

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT