Radio One Logo
  • Afrique du Sud : Zuma démentant vouloir  défier le parti au pouvoir

    Afrique du Sud

    Afrique du Sud : Zuma démentant vouloir défier le parti au pouvoir

    15 févr. 2018 12:30

    19 vues

    Le président sud-africain, Jacob Zuma, a contesté la décision de l'ANC (Congrès national africain) de le révoquer, tout en démentant vouloir ainsi défier le parti au pouvoir en Afrique du Sud.

    Le comité national exécutif de l'ANC, la direction du parti, a "rappelé" lundi le chef de l'Etat, lui demandant de quitter ses fonctions. En cas de refus, l'ANC a prévu de déposer une motion de défiance dès jeudi contre le chef de l'Etat.

    "Je n'ai rien de fait de mal", a déclaré le président sud-africain au cours d'une interview à la chaîne publique SABC. "Je pense que c'est injuste."

    Prié de dire s'il comptait démissionner, le chef de l'Etat a esquivé la question et continué à dénoncer les procédures déclenchées à son encontre par le comité national exécutif.

    Le président sud-africain, affaibli par une série de scandales de corruption et l'élection à la présidence de l'ANC du vice-président Cyril Ramaphosa en décembre dernier, a promis de faire une nouvelle déclaration dans la journée.

    Le chef de l'Etat, au pouvoir depuis 2009, a critiqué le fait que l'ANC ne cessait de discuter de son départ au lieu de faire de la politique. "Je ne comprends pas pourquoi", a-t-il déclaré.

    Même s'il n'accepte pas sa démission, Jacob Zuma devra quitter ses fonctions en cas de vote d'une motion de défiance.

    L'un des chefs de l'ANC au Parlement, Jackson Mthembu, a déclaré que Cyril Ramaphosa pourrait être investi dès vendredi comme président.

    La police sud-africaine a effectué une perquisition mercredi au domicile des frères Gupta, trois riches hommes d'affaires amis du président Jacob Zuma, dans le cadre d'une enquête pour détournement de fonds et trafic d'influence.

    Le siège de la holding de la famille Gupta, Oakbay, dont les multiples intérêts financiers s'étendent de la presse au secteur minier, a également été perquisitionné. Trois personnes ont été interpellées mais il ne s'agit pas d'un des frères Gupta, a précisé leur avocat, démentant des informations de presse.

    Source Reuters

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT