Radio One Logo
  • Accusé de détournement de fonds, Raj Gaya arrêté par l’ICAC

    Judiciaire

    Accusé de détournement de fonds, Raj Gaya arrêté par l’ICAC

    17 janv. 2020 12:30

    368 vues

    Développement majeur dans l’enquête sur le détournement de fonds de la confédération africaine de badminton. L’ancien vice-président de l’Association mauricienne de badminton, Raj Gaya, a été arrêté ce matin, vendredi 16 janvier et a été traduit en cour de Rose-Hill.

    Arrestation qui survient 3 ans après les révélations incriminant celui qui siégeait aussi à l’instance africaine.

    Les faits remontent à 2017, lorsque Raj Gaya est la cible de nombreuses critiques. A l’origine, des allégations de détournement de fonds à hauteur de près de 80 millions de roupies, au détriment de l’association mauricienne de badminton dont il occupait le poste de vice-président.

    Une grosse somme d’argent de la confédération africaine de badminton, destinée à l’AMB, ne figurait pas dans les comptes de l’instance locale. En 2016, le relevé des comptes fait état d’allocations en provenance du ministère, du Mauritius Sports Council et du Club Maurice, entre autres. Mais pas un mot sur celles de la confédération africaine de badminton.

    Un an plus tard, des représentants de la Badminton World Federation étaient aussi à Maurice afin d’initier une enquête. Lors d’une conférence de presse de près de 3 heures, Raj Gaya s’est longuement défendu, affirmant être victime d’un complot.

    Une situation qui avait bouleversé la discipline à Maurice, d’autant que certains joueurs locaux estimaient que l’argent détourné aurait été bénéfique dans le financement de leur préparation.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • NORD/SUD

    102.4 FM

  • CENTRE

    100.8 FM

  • EST/OUEST

    101.7 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT