Radio One Logo
  • Affaire Permes : les raisons derrière la liberté conditionnelle

    Judiciaire

    Affaire Permes : les raisons derrière la liberté conditionnelle

    23 mai 2020 09:30

    1505 vues

    Yuvenesh Sacarah, 30 ans, Beerajsingh Jankee, 42 ans, Roopendra Ramkissoon, 42 ans et Gowtam Ramtohul, 42 ans, ont été relâchés sous caution. Il s’agit des gardes de prison arrêtés dans le meurtre présumé de Caël Permes.

    Ils étaient représentés par les avocats Me Ashley Ramdass, Dick Ng Sui Wa, Arvin Luchmun et Ally Meeajun.

    La cour n’a pas donné suite aux objections de la police sur le risque de fuite, car la sentence maximale pour le crime de meurtre est de 60 ans de prison. Comme nous le disions déjà la semaine dernière, la plupart des preuves sont circonstancielles donc pas de preuves tangibles.

    C’est l’une des raisons pourquoi la cour leur a accordé la liberté conditionnelle.

    Toutefois, la police attend toujours certaines preuves scientifiques et technologiques des experts.

    Au total huit gardiens de prison ont été arrêtés par les hommes de la Major Crime and Investigation Team, dans cette affaire.

    Cael Permes a été trouvé mort à la prison de haute sécurité de Phoenix, connue comme La Bastille. Il y aurait eu complot des gardes de prison selon les enquêteurs.

Laissez-nous vos commentaires

A lire aussi

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT