Radio One Logo
  • Commandes urgentes de masques et d’équipements médicaux : Bissoon Mungroo arrêté pour blanchiment d’argent, obtient la liberté conditionnelle

    Judiciaire

    Commandes urgentes de masques et d’équipements médicaux : Bissoon Mungroo arrêté pour blanchiment d’argent, obtient la liberté conditionnelle

    29 oct. 2020 16:49

    11 vues

    Les masques tombent rapidement avec l’arrestation du deuxième suspect dans cette affaire de blanchiment d’argent. Les regards sont toutefois braqués vers la Commission anti-corruption pour savoir si quelqu’un du gouvernement sera arrêté ou pas dans le cadre de cette enquête.

    Qui a pris la décision de leur accorder ces contrats sous un Emergency Procurement ? Entre-temps l’enquête de l’ICAC suit son cours.

    Bissoon Mungroo, un proche du MSM, particulièrement de Sir Anerood Jugnauth, qui avait bénéficié de contrats du gouvernement sous un Emergency Procurement pendant le confinement, a été arrêté ce matin par l’ICAC. Il a comparu devant la cour de district de Port-Louis Sud et a bénéficié de la liberté conditionnelle avec une caution de 150 mille roupies et une reconnaissance de dettes de 2 millions de roupies.

    En tant que directeur de Gitanjali Co Ltd et Mungroo & Sons Ltd, Bissoon Mungroo avait 4,9 millions de roupies sur un compte en banque. L’ICAC soupçonne que cet argent a été acquis suite à un délit financier.

    Dans la même foulée, le directeur de la compagnie Bo Digital Co Ltd est toujours attendu à sa sortie de la clinique pour être arrêté. Il a obtenu des commandes de médicaments et de masques pour 308,5 millions de roupies pendant la période de confinement.

    Si le délit initial est la sélection des compagnies qui ont bénéficié de ces contrats, la Commission anti-corruption devra arrêter celui qui en a fait le choix.

Laissez-nous vos commentaires

A lire aussi

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT