Radio One Logo
  • Droits constitutionnels : la plainte de Shakeel Mohamed appelée en en cour suprême aujourd’hui

    Judiciaire

    Droits constitutionnels : la plainte de Shakeel Mohamed appelée en en cour suprême aujourd’hui

    14 janv. 2021 10:00

    1481 vues

    C’est ce matin que la plainte constitutionnelle du député rouge Shakeel Mohamed sera appelée pour la première fois, devant l’Acting Deputy Master & Registrar, Seebaluck

    Comment en est-on arrivé à cette situation ?

    C’est le 17 novembre dernier que le whip de l’opposition, Shakeel Mohamed, fut expulsé par le speaker de l’Assemblée nationale. Ce mardi, la Private Notice Question était axée sur Angus Road.

    Le député rouge fut exclu apres avoir essayé de poser une question supplémentaire. Il eut alors un accrochage avec le Speaker, avant de se faire expulser de l’hémicycle pour 4 séances parlementaires.

    Ce n’est que le 8 décembre dernier qu'une plainte fut logée en Cour suprême. Le député rouge reproche au Sooroojdev Phokeer de ne pas avoir respecté ses droits constitutionnels. De ce fait, dans sa plainte logée en Cour suprême, le député accuse le Speaker d’abus de pouvoir à l’encontre des députés de l’opposition.  

    Il faut savoir qu’en 1998, Paul Bérenger, leader de l’opposition d’alors avait logé un cas en cour apres qu’il ait été expulsé de l’hémicycle par le speaker d’alors, Sir Ramesh Jeewoolall. Outre de noter que l'Assemblée nationale avait le droit de suspendre ses membres, Le chef juge d’alors, Ariranga Pillay observait aussi que « le plaignant n'avait aucun terrain constitutionnel pour faire valoir sa contestation ».

Laissez-nous vos commentaires

A lire aussi

© 2016 - 2021 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT