Radio One Logo
  • Affaire Boskalis : La cour de Rotterdam veut cesser les collaborations avec la justice Mauricienne

    Affaire Boskalis

    Affaire Boskalis : La cour de Rotterdam veut cesser les collaborations avec la justice Mauricienne

    07 déc. 2016 17:00

    37 vues

    Le Directeur des poursuites publiques sera-t-il contraint de retirer le procès contre Prakash Maunthrooa et Siddick Chaddy dans l’affaire Boskalis ? La cour intermédiaire attend une réponse de la poursuite vendredi.

    La cour de Rotterdam en a marre. C’est ce qu’a fait comprendre la juge hollandaise dans l’affaire Boskalis. Prakash Maunthrooa, advisor du Premier ministre et Siddick Chaddy sont respectivement accusés de complot et de corruption dans cette affaire.

    La cour hollandaise ne souhaite plus coopérer avec Maurice pour l’audition des représentants de Boskalis. Très critique envers la justice mauricienne, la juge a fustigé la défense qui utiliserait, selon elle, des « delaying tactics » et faire perdre le temps de la cour de Maurice et de Rotterdam.

    Le représentant du bureau du DPP, Me Jean Michel Ah Sen, a toutefois demandé du temps pour tenter de convaincre Rotterdam mais la défense a objecté à tout renvoi. La magistrate Wendy Rangan  a accordé deux jours à  la poursuite suivant une motion de la défense pour rayer les charges.

    Le témoignage de Boskalis est très important pour la suite du procès. A défaut, le directeur des poursuites publiques pourrait n’avoir aucun choix que de laisser filer les deux accusés, par manque de preuves.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT