Radio One Logo
  • Affaire Betamax : La STC ne paiera pas la somme de Rs 4,5 milliards

    Affaire Betamax

    Affaire Betamax : La STC ne paiera pas la somme de Rs 4,5 milliards

    01 juin 2019 18:30

    78 vues

    La State Trading Corporation (STC) a attendu près d’un an avant que sa requête soit acceptée. La cour suprême, hier, vendredi 31 mai, a jugé que le contrat d’affrètement passé avec Betamax a été alloué illégalement et est en violation de la Public Procurement Act. Un contrat qui stipulait que la STC devrait accorder des dommages d’environ 4,5 milliards de roupies à l’autre partie pour rupture de contrat pour le transport de carburants de l’Inde vers Maurice.

    Ashit Gungah, ministre du Commerce et de l’Industrie, a axé sur le contact alloué à Betamax et affirme que le gouvernement avait toujours prédit que ce contact était illégal.

    «Le contenu de ce contrat et effrayant, nous étions toujours confiants concernant nos actions. La vérité finie toujours par triompher. Nous étions sûrs que la décision que nous avions prise en janvier 2015 était la bonne. Quand Betamax avait mis une injonction sur notre cargo de produits pétroliers pour empêcher le bateau de quitter le port de Bangalore, par rapport à ce qu’il y avait dans le contrat sur la STC et le gouvernement, je peux vous dire que jamais un gouvernement responsable n’allait accepter d’allouer un contrat de cette envergure. La façon dont le contrat a été alloué, contrat que nous considérons toujours comme étant illégal, je peux vous dire que nous sommes satisfaits du jugement.»

    Maneesh Gobin, l’attorney général estime, qu’une enquête approfondie devrait se faire sur le dossier Betamax. 

    «Quand le directeur des poursuites publiques (DPP) est allé à la cour et qu’il a donné des raisons par rapport à sa décision, je trouve que c’est très bien pour la transparence. Le DPP avait le devoir de communiquer officiellement le dossier au commissaire de police et il n'appartenait pas au commissaire de police d'aller chercher le DPP pour que ses propres dossiers de police lui soient retournés. Nous attendons le déroulement des évènements. Il faut revoir la décision à la lumière de ce jugement de Full Bench qui a été fait hier.»

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2019 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • NORD/SUD

    102.4 FM

  • CENTRE

    100.8 FM

  • EST/OUEST

    101.7 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT