Radio One Logo
  • Britam : Le ministère des services financiers  s’est-il substitué au cabinet ?

    Britam

    Britam : Le ministère des services financiers s’est-il substitué au cabinet ?

    26 avril 2018 20:30

    35 vues

    Six personnes ont été questionnées par la commission d’enquête sur la vente de Britam cet après-midi. Dont deux secrétaires permanents et trois membres du Board du National Property Fund Ltd. Ce après la réprimande d’Akhilesh Deerpalsing, ancien conseillé de Roshi Badhain.

    Qui a approuvé la vente des actions de Britam Kenya ?

    Les pièces du puzzle se mettent en place dans la commission d’enquête sur la vente des actions de Britam Kenya. Après la version de Sir Anerood Jugnauth le mois dernier, disant que le cabinet a été  laissé dans le flou sur cette transaction, la secrétaire permanente Shankutalah Gujadhur, a déclaré qu’un conseiller de Roshi Badhain lui aurait fait croire que le cabinet a avalisé la vente.

    Saddul Gautam, ancien président du board du National Property Fund, a quant à lui souligné que le conseil d’administration a été mis devant un fait accompli. Et que les membres du board étaient contre cette façon d’opérer.

    C’est ce qu’ont aussi confirmé deux autres membres du board à la commission, en soutenant qu’il y avait des pressions du ministère de la bonne gouvernance, de la firme d’administrateurs BDO et même du public, pour que la vente soit complétée au plus vite.

    Quant à Akhilesh Deerpalsing, il s’est fait sévèrement réprimandé pour avoir cherché des informations chez BDO et d’avoir déposé un document qu’il n’avait pas le droit d’avoir, en tout cas éthiquement.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT