Radio One Logo
  • Metro Express : Les contestataires obtiennent une marge de négociations

    Metro Express

    Metro Express : Les contestataires obtiennent une marge de négociations

    06 sept. 2017 12:30

    162 vues

    L'action en chambre contre l'acquisition obligatoire des terres pour le projet métro express prend une nouvelle tournure. Un retard dans les négociations coutera gros à l'Etat. Des négociations ont lieu en ce moment même selon nos informations.

     La famille Rujubally déplore également l’absence d’une EIA Licence pour le projet MetroExpress dans un affidavit déposé  ce mercredi matin par les hommes de loi la famille Rujubally. Ils contestent le fait qu'une Environment Impact Assessment Licence n’est pas nécessaire pour ce projet. C'est dans une Government Notice que l’état a pris cette décision.

    L'Etat devra cet après-midi répondre à ce point de droit soulevé par Me Yousuf Mohamed dans un affidavit.

    Une rencontre entre l'avocat Rama Valayden et le Premier ministre se tient en ce moment selon nos sources. Cela suite à l’affidavit. Ce point est également applicable à ceux de Résidence Barkly.

    Le gouvernement veut que l'affaire soit réglée au plus vite. Le 11 septembre est la date butoir pour livrer toutes les terres au promoteur Larssen and Toubro. Une somme de 12 millions de roupies par jour est évoquée comme dommage si tout n’est pas livré dans les temps.

    Les contestataires ont maintenant une marge de manœuvre pour négocier de la compensation suivant l’acquisition obligatoire de l’état.

     

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT