Radio One Logo
  • Pourquoi Meghan Markle n’a pas le droit de tomber enceinte cette année

    People

    Pourquoi Meghan Markle n’a pas le droit de tomber enceinte cette année

    16 sept. 2018 23:00

    345 vues

    L'histoire d'amour entre le prince Harry et Meghan Markle est encore et toujours digne d'un conte de fées. Lui est un prince, descendant de l'une des familles royales les plus célèbres de la planète et ayant perdu sa mère à un jeune âge. Elle, une artiste née à des milliers de kilomètres de lui, aux Etats-Unis, élevée par une mère travailleuse sociale. Malgré tout ce qui aurait pu les séparer, Harry et Meghan se sont rencontrés, sont tombés amoureux l'un de l'autre et se sont dit oui lors d'un mariage digne des plus beaux récits. Ne reste désormais plus que les nombreux « enfants » si souvent évoqués à la fin des contes merveilleux et grâce auxquels les couples de princes et de princesses semblent pouvoir vivre "heureux" à tout jamais. A Harry et Meghan, il ne manque qu'une grossesse pour que le conte de fée semble enfin complet.

    Cette année, Meghan Markle ne pourra pourtant pas forcément tomber enceinte. Pour une fois, l'ex-comédienne de 37 ans n'a pas à en vouloir au protocole royal habituellement si contraignant. La raison de ce refus de grossesse est liée aux engagements à venir de la duchesse. En octobre prochain, durant quinze jours, Meghan effectuera sa première tournée officielle à l'étranger en compagnie de son époux. Le couple princier visitera tour à tour l'Australie, la Nouvelle-Zélande ainsi que les îles Fidji et Tonga. Or il se trouve que ces deux îles de l'océan pacifique Sud sont actuellement touchées par une épidémie de Zika. Transmise par des piqûres de moustiques, la maladie est particulièrement dangereuse pour les femmes enceintes. Elle peut en effet provoquer des déformations physiques chez leur nouveau né. Les médecins spécialisés dans cette maladie déconseillent ainsi aux femmes enceintes de se rendre dans une zone infectée et préviennent les femmes ayant visiter une pareille zone d'attendre au moins six mois après leur retour avant d'essayer d'avoir un enfant.

    Lorsqu'il s'agit de la sécurité de son épouse, le prince Harry ne prend jamais les choses à la légère. Inimaginable pour lui, donc, de laisser sa femme enceinte se rendre dans une zone à risque, d'autant plus qu'aucun vaccin n'existe à ce jour pour combattre le virus. A en croire la presse britannique, le couple princier préfère donc prendre son mal en patience afin d'assurer une naissance paisible à son premier enfant. Les bookmakers anglais, eux, ne sont pas aussi confiants que les journaux. Ils parient désormais à 1 contre 3 que le prince Harry et la duchesse de Sussex annonceront l'arrivée d'un enfant au courant de l'année 2019. Des paris sont même pris au sujet du sexe de l'enfant et de son prénom. Pour l'instant, les parieurs estiment que le couple aura une fille nommée Olivia. En réalité, le suspens reste entier.

    Crédits photos : Agence / Bestimage / Gala.fr

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Génération 80

© 2016 - 2019 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • NORD/SUD

    102.4 FM

  • CENTRE

    100.8 FM

  • EST/OUEST

    101.7 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT