Radio One Logo
  • Allemagne : derrière les champions du monde, les jeunes peinent à confirmer

    Allemagne

    Allemagne : derrière les champions du monde, les jeunes peinent à confirmer

    08 juin 2018 18:30

    45 vues

    L'an dernier en Russie, le triomphe d'une équipe "B" en Coupe des confédérations avait suscité l'euphorie: sans les Hummels, Boateng, Kroos et autre Müller, l'Allemagne avait remporté le tournoi et fait émerger de nouveaux talents.

    Soucieux de garder les pieds sur terre, le sélectionneur Joachim Löw avait alors mis en garde: "Nous avons certes des joueurs qui ont emmagasiné beaucoup de confiance, mais pour ces joueurs le travail ne fait que commencer (...) Se hisser au sommet et à un niveau de classe mondiale représente un autre défi."

    Un an plus tard, le verdict du terrain lui a donné raison. Samedi dernier, une Mannschaft expérimentale s'est fait totalement bousculer en Autriche (1-2) -- 5e match consécutif sans victoire -- et la question de la qualité du banc est revenue au premier plan.

    Lors des rencontres amicales de novembre contre l'Angleterre (0-0) et la France (2-2), et plus encore contre le Brésil en mars (défaite 0-1 à Berlin), les lacunes des potentiels remplaçants pour le Mondial étaient déjà apparues.

    "Les champions du monde sont irremplaçables, et le fossé derrière eux est actuellement large", constatait jeudi le magazine Kicker, la Bible du football allemand.

    - Boateng apte, Özil touché -

    Löw, qui a conduit l'Allemagne dans le dernier carré de tous les tournois depuis sa prise de fonction en 2006, répète qu'il n'est pas inquiet. Mais il a retenu neuf "Brésiliens" dans son groupe, dont sept sont des titulaires indiscutables: Neuer, Boateng, Hummels, Kroos, Khedira, Özil et Müller.

    Goretzka, Rudy, Rüdiger, Süle, Brandt et les autres, révélés au monde par la Coupe des confédération 2017, devront élever leur niveau s'ils veulent sortir de l'ombre et s'installer à la place des héros du Mondial-2014.

    Pour prévenir les états d'âme de ceux qui feront banquette, Joachim Löw a martelé durant le stage de préparation qu'un Mondial ne pouvait se gagner qu'à 23. Puis, en guise de motivation, il a rappelé que le but qui a donné la victoire à l'Allemagne en finale contre l'Argentine en 2014 fut l'œuvre de deux remplaçants, Götze marquant sur un centre de Schürrle.


    Le programme des matches internationaux amicaux ce soir

    19:00    Lithuanie - ? Iran
    20:00    Croatie - Sénégal
    21:00    Suisse - Japon
    21:30    Allemagne - Arabie Saoudite
    22:45    Pologne - Chilie

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Tube Inoubliable

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT