Radio One Logo
  • Groupe C : Didier Deschamps : «Il faudra tout faire mieux»

    Groupe C

    Groupe C : Didier Deschamps : «Il faudra tout faire mieux»

    21 juin 2018 12:30

    26 vues

    «Vous avez beaucoup parlé cette semaine et analysé les difficultés rencontrées face à l'Australie. Pensez-vous que votre équipe sera en mesure de mieux se comporter face au Pérou ?

    Depuis lundi, on a tous basculé sur la préparation de ce match qui nous attend. Ce n'est pas moi seulement qui ai parlé, on a échangé, c'est quelque chose d'important. Si vous voulez, on peut reparler du match d'il y a quinze jours. Le constat est qu'on a eu des manques, des difficultés dans notre animation offensive. C'est clair et je l'ai dit à la fin du match. Après, il faut chercher les explications. Il y en a plusieurs. On doit faire en sorte que ce soit mieux demain.

     

    Trouvez-vous les commentaires de ces derniers jours trop durs ?

    Sincèrement, les commentaires et les critiques font partie du métier. Ils sont là, chacun est libre de dire et écrire ce qu'il veut. Je ne suis pas là pour commenter les commentaires. Cela fait partie de la vie des joueurs. J'ai conscience d'avoir été dans la difficulté lors du premier match, plus que prévu, vous avez raison. Mais le résultat était quand même à la clé, avec deux buts marqués. Beaucoup d'équipes auraient aimé en faire autant.

    Allez-vous reconduire le trio Dembélé, Griezmann et Mbappé en attaque ? Ou allez-vous relancer Olivier Giroud en pointe ?

    Vous verrez demain. Le problème avec Olivier, c'est qu'il n'est pas dans même registre que les autres. Quand il n'est pas là, on se rend compte encore plus de son utilité. Il est tout à fait capable de débuter. J'aurai de nouveaux choix à faire pour une équipe de départ.

    Le style du Pérou, une équipe joueuse, va-t-il davantage correspondre à vos qualités par rapport à l'Australie, qui avait mis beaucoup d'engagement ?

    Pas forcément. Si vous regardez cette équipe, certes elle a de très bons joueurs offensifs, avec (Paolo) Guerrero et (Jefferson) Farfan, mais aussi des caractéristiques techniques. Sur les trois derniers matches, elle a pris trois buts dont deux sur coups de pieds arrêtés. Quand ils ont besoin de défendre, ils défendent très bas et en nombre, comme contre le Danemark. Mais ce n'est pas une équipe défensive pour autant. Quand ils ont le ballon, ils l'utilisent très bien, avec des passes au sol.

    Quelles seront les pièges à éviter ?

    C'est sûr que si on reste dans nos trente derniers mètres, on ne va pas s'exposer. Mais eux aussi vont faire en sorte de gagner le match. Aucune équipe au monde n'est capable de rester bloc haut pendant quatre-vingt-dix minutes. Il faut être capable, en fonction d'où on se trouve, de garder de l'efficacité, d'avoir un bloc haut à la récupération. Il y aura beaucoup de monde, une grande densité. C'est là où c'est beaucoup plus compliqué. Il faudra tout faire mieux.»

    Source : lequipe.fr

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT