Radio One Logo
  • Allocation de contrats publics : le Central Procurement Board tient à son image et à son intégrité

    Politique

    Allocation de contrats publics : le Central Procurement Board tient à son image et à son intégrité

    03 août 2020 08:22

    166 vues

    Le Central Procurement Board se dit déterminée à améliorer son image, sa crédibilité et sa performance à un niveau d’excellence.  C’est Raj Prayag, son président, qui le dit dans sa première newsletter de 2020, publiée la semaine dernière.

    Sans se référer à la polémique entourant l’achat des médicaments sous l’Emergency Procurement, pendant le confinement, les officiers du CPB élaborent sur les principales clauses de la loi y relative, le Public Procurement Act de 2006.

    Le Central Procurement Board, qui opère sous l’égide du bureau du Premier ministre, se dit conscient de l’impact du confinement dans ses opérations. Les  appels reçus et arrivés à terme pendant les trois mois de confinement, ont été renvoyés, pendant le mois de juin, à des dates ultérieures.   

    Dans sa newsletter, le CPB a expliqué le fonctionnement de l’Emergency Procurement  qui a donné lieu à de nombreuses polémiques ces dernières semaines.

    Le gouvernement a recours à l’Emergency Procurement quand le pays fait face à une catastrophe naturelle, un désastre, une période de guerre ou quand des vies humaines sont en danger, entres autres.

    Les rédacteurs du bulletin du CPB expliquent que des directives ont été émises le 19 mars 2020 pour demander que les documents concernant les contrats alloués en urgence soient bien archivés.

    De son côté, le Procurement Policy Office, attaché au ministère des Finances, a ordonné le 21 juillet à chaque ministère et département de soumettre une liste complète des contrats alloués en urgence de  décembre 2018 à juillet 2020.  

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT