Radio One Logo
  • Finance Bill : Baptême de Bobby Hureeram, "Pinnochio" met le feu aux poudres

    Finance Bill

    Finance Bill : Baptême de Bobby Hureeram, "Pinnochio" met le feu aux poudres

    01 août 2018 08:00

    248 vues

    C’est au moment des débats sur le Finance Bill que le ton est monté entre les parlementaires des deux côtés de la chambre.

    Et c’est le mot « Pinnochio » qui a permis à Bobby Hureeram de montrer de quel bois il se chauffe.

    Les faits se sont déroulés peu avant 20 heures, lors de l’intervention d’Etienne Sinatamboo. Paul Bérenger a lancé «  Pinnochio » à l’encontre du ministre de la Sécurité sociale et de la Solidarité nationale, et de l’Environnement. Il a soulevé un «  point of order » et a demandé que Paul Bérenger retire ses propos.

    Malgré les nombreuses sollicitations du Deputy Speaker à Paul Bérenger, le leader du MMM s’est montré impassible, faisant bien comprendre qu’il n’allait pas retirer ses propos. Il a même défié le Deputy Speaker d’agir. «  Are you saying that Pinnochio is unparliamentary ? It’s your decision, act... »

    Le député Arvin Boolell a tenté de venir en aide à son collègue de l’opposition. «  Please rule if Pinocchio is an unparliamentary word » Mais dans le brouhaha, la séance a été suspendue.

    A la reprise, Bobby Hureeram s’est montré indulgent, donnant une dernière chance à Paul Bérenger. Mais le leader du MMM a refusé d’obtempérer. Ce qui lui a valu une expulsion.

    Les députés du MMM et du Parti travailliste ont suivi Paul Bérenger hors de l’hémicycle, tandis que le PMSD a choisi  de rester et de participer aux débats. Ils ont cependant boycotté le discours du ministre Sudhir Seesungkur.

    Pravind Jugnauth s’en prend à Paul Bérenger :

    Le premier ministre Pravind Jugnauth s’en prend ouvertement à Paul Bérenger après son expulsion de l’Assemblée nationale.

    Lors de son Summing Up sur le Finance Bill, Pravind Jugnauth a été très virulent dans ses propos. Selon lui le leader du MMM se croit dans un cirque ou devant le comité central de son parti et ne peut se retenir d’insulter les autres. Il a repris les mots de Danielle Selvon « Je ne sais pas s’il faut en rire ou en pleurer »

    Le Finance Bill Votée sans amendements :

    Les mesures du budget 2018-2019 ont force de loi à partir de ce matin.

    Des bancs de l’opposition, seul Xavier-Luc Duval a pris la parole sur le Finance Bill, les députés du MMM et du Parti travailliste ayant effectué un walk out.

    Xavier-Luc Duval s’est concentré sur les amendements au Gambling Regulatory Act, soutenant que le gouvernement n’a aucune volonté de combattre la nation « Zougadère ».

    Sur le même sujet, Xavier-Luc Duval s’est dit surpris par l’inclusion d’un changement minime dans le Local Government Act. Il s’agit de l’exemption des frais pour les licences de machines de jeux payables aux autorités locales.
    Le Premier ministre et ministre des Finances, a rassuré que les permis pour opérer des casinos ne seront donnés qu’aux hôtels 4 étoiles ou plus. Sur l’exemption des frais de licences pour les machines de jeux, le chef du gouvernement a justifié cette mesure par le fait que les bookmakers étaient doublement taxés.

     

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2018 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • CENTRE

    100.8 FM

  • NORD

    101.7 FM

  • SUD

    102.4 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT