Radio One Logo
  • L’Italie en quarantaine : Des villes désertes, des monuments sans touristes

    L’Italie en quarantaine

    L’Italie en quarantaine : Des villes désertes, des monuments sans touristes

    10 mars 2020 21:30

    181 vues

    Milan, Rome, Venise... Des destinations qui font rêver les touristes, mais qui sont aujourd’hui désertées en raison de l’épidémie de coronavirus et de la quarantaine décrétée par le gouvernement de Giuseppe Conte.

    Milan, Rome ou Venise désertées en raison de l’épidémie de coronavirus.

    Toute forme de rassemblement de personnes dans des lieux publics ou ouverts au public est interdite sur tout le territoire italien. Les déplacements sont très sévèrement encadrés.

    « Toute l'Italie sera une zone protégée ». Les mots du Premier ministre italien Giuseppe Conte ont résonné contre les murs du Palazzo Chigi, créant un véritable choc dans le pays ce lundi soir. Une mesure exceptionnelle pour une situation inédite. Tous les déplacements sont donc interdits dans la botte et en Sicile sauf pour les besoins « avérés ».

    Les autorités italiennes évoquent une « homogénéisation progressive des règles sur l'ensemble du territoire national », ces mesures drastiques étant en vigueur jusque-là seulement dans les 14 provinces où l'épidémie de coronavirus est la plus virulente. Ces nouvelles mesures ne prévoient toutefois pas « de limiter les transports publics, afin de garantir la continuité » de l'activité économique « et de permettre aux gens d'aller travailler », a assuré Giuseppe Conte.

    L'Italie, membre du G7, devient ainsi le premier pays de la planète à généraliser des mesures aussi draconiennes pour tenter d'enrayer la progression du coronavirus, qui a déjà fait 463 morts et plus de 9 000 cas dans la péninsule.

    Restriction de déplacement

    Selon le décret édicté par le Premier ministre, la première restriction concerne les déplacements. Des restrictions de voyage sont imposées à toute la population. C'est fortement déconseillé, mais il n'y a cependant pas d'interdiction absolue de rejoindre les zones rouges, les foyers les plus touchés par l'épidémie.

    Il sera donc possible de continuer de se déplacer pour « son travail, des situations de première nécessité ou des raisons de santé ». Il est toutefois obligatoire de se soumettre à un « contrôle de certification » attestant de la raison de déroger à la directive pour réduire autant que possible les déplacements d'une zone à l'autre (et ainsi réduire les risques de propagation de la contagion). Les limitations concernent uniquement les personnes et non les marchandises.

    Les autorités fournissent un formulaire pour faire sa demande de déplacement notamment pour les Italiens qui avaient prévu un déménagement.

    La seule interdiction absolue de se déplacer et ce sans exception, est pour les personnes en quarantaine ou les personnes qui ont été testées positives au coronavirus.

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Zwe Sa La Misik

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • NORD/SUD

    102.4 FM

  • CENTRE

    100.8 FM

  • EST/OUEST

    101.7 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT