Radio One Logo
  • Elimination du plastique : les petites et moyennes entreprises montrent la voie

    Politique

    Elimination du plastique : les petites et moyennes entreprises montrent la voie

    16 oct. 2020 10:13

    237 vues

    De nouveaux règlements interdisant la fabrication, la vente et l’utilisation de certains produits à base de plastique entreront en vigueur en janvier prochain. 

    Comment faire sans cet élément devenu si indispensable dans notre quotidien ?

    Des alternatives existent. Des petites et moyennes entreprises en font la démonstration lors d’une exposition ouverte hier, et qui prend fin cet après-midi. Cela se passe au Emmanuel Anquetil Building, à Port-Louis.

    Le plastique et le polystyrène sont omniprésents dans nos restaurants et nos cuisines. Francesca Calotte et son équipe de l’Outgrowing Entrepreneur Cooperative Society proposent des assiettes en feuilles de palmiste. 100 % local et fait à la main.

    « Nos produits sont lavables et réutilisables 3 à 5 fois dépendant de la façon dont la personne les utilise. Nous récupérons les feuilles de palmistes, nous enlevons la colonne vertébrale, nous les lavons et nous en faisons des assiettes. Nous faisons également le tressage de paniers. »

    Les pailles en plastique sont une catastrophe pour l’environnement. Le bambou est une excellente alternative, explique Nathan Mourade de The Strawz.

    « Nous avons des pailles standard pour de l’eau ou des boissons gazeuses et nous avons de plus grosses pailles pour les smoothies. Nous produisons aussi la brosse, fait avec de la fibre de coco, pour nettoyer les pailles. La durabilité de nos pailles est de plus d’un an et vous pouvez les mettre dans le lave-vaisselle. Elles sont 100 % biodégradable et hygiénique. »

    Maeva Lamusse, de Be-Organic nous parle du Rain catcher, un rétenteur d’eau sous forme de cristaux blancs avec des éléments nutritifs organiques, naturels et non-toxiques.

    « Les Rain catcher sont des hydrogels que nous utilisons pour mettre dans la terre et ils autogèrent l’irrigation de la plante. Les Rain catcher ont une durée de vie de 2 à 5 ans. »

    La présence du plastique dans nos rivières et nos océans est un véritable scandale. Selon l’Organisation des Nations Unies, chaque année, 60 à 80 % de la masse des déchets marins et côtiers sont du plastique, atteignant des taux de 90 à 95 % dans certaines régions.

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT