Radio One Logo
  • Jour J pour les 941 179 électeurs qui vont choisir le gouvernement pour les 5 ans à venir

    Politique

    Jour J pour les 941 179 électeurs qui vont choisir le gouvernement pour les 5 ans à venir

    07 nov. 2019 12:30

    92 vues

    C’est aujourd’hui que les Mauriciens désigneront leurs représentants pour les prochains cinq ans.

    Les 941 179 électeurs inscrits sur les registres électoraux ont jusqu’à 18 heures pour se rendre dans les différents centres de vote à travers le pays.

    Et ils devront choisir 62 candidats sur les 817 personnes qui se sont inscrits à Rodrigues et à Maurice.

    Comme à l’accoutumée, les centres de vote s’ouvrent à 6 heures du matin à Rodrigues et à 7h00 à Maurice et les électeurs ont jusqu'à 18 heures pour accomplir leur devoir civique. Ces élections seront étroitement surveillées, aussi bien par les forces de l’ordre que par les observateurs de la SADC.

    L’alliance gouvernementale MSM – ML, qui a pris le nom de l’Alliance Morisien s’est associée à la Plateforme militante de Steve Obeegadoo et Françoise Labelle et une partie de Mouvement Patriotique d’Alan Ganoo. Une alliance qui présente comme Premier ministre Pravind Jugnauth

    L’autre clan du MP, mené par Jean-Claude Barbier et Atma Bumma, s’est allié à l’Alliance Nationale composée du Parti Travailliste et du PMSD. En cas de victoire, c’est Navin Ramgoolam qui occupera le poste de chef du gouvernement et Sir Hamid Moollan sera le président de la République

    Le MMM a, de son côté, décidé de braver seul les urnes avec Paul Bérenger comme Premier ministre éventuel et le Pr Swalley Kasenaly comme président en cas de victoire.

    Une élection qui compte aussi plusieurs candidats indépendants, des partis politiques connus à l’instar des Verts Fraternels, Lalit, l’Alliance l’Espoir et le FSM et ceux moins conventionnels, comme 100 pourcent citoyen, Reform Party, Ralliement Citoyen Pour La Patrie, PKM et Parti Lumière pour ne citer qu’eux.

    Cette fois les candidats de Rezistans Ek Alternativ ne figurent pas sur cette liste. Leurs candidatures ont été refusées car ils n’ont pas tenu à déclarer leur appartenance ethnique comme le stipule la constitution. En 2014 un mini amendement avait été apporté afin de donner le choix aux candidats. Les membres de ce parti qui ont alerté la commission des droits de l’homme du l’ONU à ce sujet.

    Chaque électeur doit se munir d’une pièce d’identité, sa carte nationale, son passeport, son permis de conduire ou encore un Bus Pass.

     

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Le Wake Up Show

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT