Radio One Logo
  • L’Alliance Lepep sous la menace d’une deuxième élection partielle

    Politique

    L’Alliance Lepep sous la menace d’une deuxième élection partielle

    03 mai 2019 08:00

    1062 vues

    Raj Dayal n’avait déjà plus l’estime de ses camarades de parti depuis longtemps. Mais l’ancien ministre de l’Environnement a brillé par son absence au rassemblement du 1er Mai du gouvernement d’où la décision de sa suspension.

    Après avoir été lâché par ses pairs après l’épisode Bal Kouler, Raj Dayal a été cette fois désavoué par les dirigeants du parti. Ces derniers auraient voté à l’unanimité, pour sa suspension de toutes les instances du MSM, hier. Ils ont considéré comme une provocation son absence à Vacoas, mercredi. 

    Le député de Flacq/Bon-Accueil a été du coup sommé de s’expliquer sur cette absence, et, par ricochet, sur ses mouvements ces dernières semaines où certaines rédactions ont évoqué des rumeurs d’envie de départ.

    Si jusqu’ici Raj Dayal a entretenu le flou, préférant garder pour lui son jeu de cartes, il pourrait cette fois être tenté de forcer les choses en démissionnant de son poste de député pour fragiliser davantage le gouvernement qui termine don mandat dans exactement 7 mois.

    Pravind Jugnauth pourrait ne plus avoir le choix en cas d’une deuxième défection et des générales anticipées pourraient finalement arriver.

    Qu'adviendra t-il pour Raj Dayal, affaire à suivre

Laissez-nous vos commentaires

blank image

Le Wake Up Show

© 2016 - 2019 Radio ONE - Conçu par Tryangle

Nos fréquences

  • NORD/SUD

    102.4 FM

  • CENTRE

    100.8 FM

  • EST/OUEST

    101.7 FM

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT