Radio One Logo
  • L’Association des Hôteliers et restaurateurs dit faire confiance au gouvernement tout en rappelant les complications commerciales plus on tarde à prendre une décision

    Politique

    L’Association des Hôteliers et restaurateurs dit faire confiance au gouvernement tout en rappelant les complications commerciales plus on tarde à prendre une décision

    27 juil. 2020 16:00

    298 vues

    « On attendait l’annonce d’une décision à l’issue de la réunion hebdomadaire du conseil des ministres, vendredi dernier. Mais on est toujours dans l’expectative sur la question de l’ouverture des frontières. » c’est l’avis du président de l’AHRIM, Jean Michel Pitot.  

    Une absence de décision qui préoccupe l’industrie du tourisme. Ce pilier économique  est durement touché par la fermeture des frontières depuis le 18 mars dernier. Le gouvernement a débloqué près d’un milliard de roupies en juin et juillet, pour éviter des licenciements dans ce secteur.

    Pour Jean-Michel Pitot, le président de l’Association des hôteliers et restaurateurs de l’Ile Maurice, l’AHRIM, plus le pays tarde à rouvrir ses frontières, plus les choses deviendront compliquées.

    « Tous le monde s’attendait à une annonce de la part du gouvernement mais tel n’a pas été le cas. On va patienter encore un peu tout en sachant que chaque jour qui passe c’est un risque de ne pas être présent sur le marché dans un moment opportun. On fait confiance à nos dirigeants »

Laissez-nous vos commentaires

© 2016 - 2020 Radio ONE - Conçu par Tryangle

  • equalizer
  • ECOUTER
    LE DIRECT